Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/02/2007

Nouveaux pauvres

Daniel loue un garage, 291 € par mois. Il partage ce box précaire sans point d'eau, avec sa compagne, une eurasienne qui l'aide "à tenir". Avec 610 € de revenus mensuels, impossible de trouver un vrai toit.
Jean-Pierre est cantonnier à la Ville de Paris depuis trente ans. Chaque jour, il arpente les trottoirs de la capitale pour un nettoyage en règle et le soir... il dort sur ces mêmes pavés. Son Smic ne lui permet pas d'accéder à un logement privatif. Il a bien déposé une demande de logement social, mais la liste d'attente est longue. Que voulez-vous, c'est la crise de l'immobilier ! A l'heure ou un Français sur deux estime pouvoir se retrouver à la rue, "Les nouveaux misérables", documentaire diffusé dimanche soir sur France 5, confortait cette crainte. Point d'alcooliques et de marginaux dans ce reportage mais des sans-abri qui essayaient de garder un pied dans la société.

Au comptoir d'un bistroquet parisien, Mabrok, tout sourire, est apprécié de tous. « Il est serviable, lance une dame proprette. Le week-end dernier, il m'a aidé à déménager ». Brusque changement de ton quand la journaliste lui apprend que son charmant serviteur vit dans la rue. Pudique, ce dernier préfère rester discret. Puis il y a ce réveil brutal, quai d'Austerlitz, par des policiers venus en nombre déloger sans ménagement une poignée de sans-logis qui avait planté des tentes. Pour les réinstaller... 100 mètres plus loin. A l'abri des regards.

Clou de la visite, "Le mouroir de Nanterre", comme le nomme Jean-Philippe. Un foyer de SDF, cour des Miracles d'un autre temps, à l'hygiène putride, dans lequel les esprits s'échauffent. Il n'y avait pas de solution dans ce documentaire, juste des témoignages francs d'hommes qui ont perdu travail, famille, maison. Tout. Sauf leur dignité.

L.T.-G.

Documentaire - France 5 - 06 02 2007
"Les nouveaux misérables"

Les commentaires sont fermés.