Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2007

Mauvaise "Kaame"

Difficile examen de passage à 20 h 50 pour le "Livre V" de Kaamelott, ce soir sur M6, dans une version de 52 minutes. Malhabile transposition en moyen métrage de ce format court et incisif, dont la réussite repose justement sur le ton vif, le dynamisme du séquençage et l’écriture ciselée.

À l’origine, Kaamelott, comme Samantha Oups ou Caméra café (pour les plus réussies) sont des mini-séries nées du concept Un gars une fille, qui fut un véritable carton d’audience. La recette : des personnages récurrents, drôles ou cyniques, pour accrocher les téléspectateurs d’avant JT du soir. Alors pourquoi prendre le risque de tout boulever-ser ?

Autant le dire, ce 52 minutes, sorte de "bande annonce" de la nouvelle saison inédite, n’est pas d’un grand intérêt. Une mauvaise "kaame" en somme. On assiste plus à une juxtaposition de saynètes qu’à une vraie intrigue.

Rien de perdu cependant ! Car les nouveaux épisodes "courts", eux, sont de vraies pépites. Chabat en duc d’Aquitaine y est irrésistible. Pas indispensable donc, ce prime.
L.T.-G.

"Kaamelott, Livre V", M6. 30.04.07

28/04/2007

Serrault intime

"La culture des comédiens, c'est la curiosité et les souvenirs" et des souvenirs, Michel Serrault va en livrer pendant près de deux heures, ce soir sur France 3, dans un portrait réalisé par Gérard Jourd'hui. Dans un "double Je", il revient avec modestie sur les moments forts de sa carrière. Poiret, bien sûr, avec lequel il songeait à ouvrir un théâtre ; son enfance ; sur une époque où "le cinéma se faisait à la bonne franquette" ; quand Clouzot lui disait de "mouiller le texte". Lui qui a toujours cherché derrière les mots une pensée enfouie, est dans ce documentaire fidèle à son image. Imbibé de succès populaires, au théâtre, au cinéma, à la télé, nourri de prix de la profession (deux César), lui, le retapeur de vieilles fermes, auréolé pour l'occasion du mérite agricole, son "Oscar" à lui, Serrault avoue que dans sa carrière, il a encore "des tuiles à changer". Non, ce portrait ne l'enterrera pas trop vite.

L.T.-G.

"Serrault, le portrait", France 3. 28.04.07

27/04/2007

Mes papas

Un ventre bien rond. Un accouchement. Mais les bras tendus de deux pères. Ces trois images fortes ouvrent le documentaire Deux papas à Manhattan, proposé ce soir à 23 h 25 sur France 3 dans le cadre de l’émission La vie comme un roman. Il y est question d’homoparentalité, un terme entré récemment dans le dictionnaire mais grand absent des lois.
Tim et Peter vivent dans la banlieue chic de New York. Ils sont parents de Lili et Béa, deux jumelles aujourd’hui âgées de deux ans, fécondées par leur sperme grâce à une mère porteuse.
Retour sur ce périple long de trois ans, autorisé dans seulement deux états d’Amérique (La Californie et le Connecticut) ; illégal en France. Un parcours retracé par les témoignages sans ambages des principaux intéressés et les ressentis des amis, des grands-parents et de la mère biologique. Au final, un regard neuf sur les rôles tenus dans les familles modernes. Sans porter de jugement, ce documentaire plutôt bien construit raconte une vie presque banale ; ordinaire…

L.T.-G.

"La vie comme un roman", France 3. 27.04.07

26/04/2007

Oups !

Besoin de faire un break ? Prenez une minute blonde ! Du lundi au samedi, dix minutes avant le "20 h" de France 2, Samantha souffle une grande bouffée d’oxygène. La plus azimutée des blondes du Paf, flanquée de Chantal - sa "meilleure amie de tous les jours" -, a quitté Paris pour de nouvelles aventures aussi improbables qu’absurdes. A droite après le feu - ou presque -, elle est devenue propriétaire d’un gîte paumé en pleine cambrousse. L’occasion d’étoffer la galerie de personnages, sans jamais oublier Jean-Luc Delarue, son amour de toujours…
Sous la perruque de cette miss catastrophe naïve, se cache Doudi, comédien qui a créé le personnage en septembre 2004. D’abord diffusée dans KD2A, émission pour ados prépubères, Samantha Oups a finalement pris la place occupée avant par Chouchou et Loulou, les inoubliables Un gars, une fille. Avec ses deux neurones jamais d’accord, Sam passionne près de trois millions de téléspectateurs. D’où une adaptation au cinéma qui sortira en 2008. Son secret ? Être toujours heureuse.

L.T.-G.

"Samantha Oups !", France 2

25/04/2007

Allez Julien

Quatrième "prime" de Nouvelle star, à 20 h 50 sur M6, en direct du Pavillon Baltard. Les neuf candidats encore en lice useront d'émotion et de technique vocale pour atteindre le firmament. Un prétendant au concours sera éliminé par le public au terme de l'émission. Au programme ce soir, une nouvelle réappropriation d'un tube resté secret, par Julien, le local de l'étape. Notre Nîmois préféré devra faire encore mieux que sa version jazzy de Heartbreak Hotel, de son idole Elvis Presley, défendu la semaine dernière.
Car il y a eu un premier bémol dans ce parcours sans faille : un carton rouge de dame Marianne James, qui a jugé l'interprétation de notre dandy un peu trop grimacière. Ce qui est juste. Evidement, Julien a le charme, la maîtrise et l'expérience de la scène…
Mais il y gagnerait en ajoutant à son arc de talent, un rien de simplicité. Toujours est-il qu'il reste un des favoris du télécrochet et que la ferveur des Languedociens est omniprésente sur internet. Allez Julien !

L.T.-G.

"Nouvelle star", M6. 25.04.07

24/04/2007

Nassima

Le comédien Lorant Deutsh a raison. Nassima est d’utilité publique. Ajoutons qu’elle devrait être remboursée par la sécu ! Qui est Nassima ? Une anonyme sortie de l’ombre mardi dernier sur le plateau de T’empêches tout le monde de dormir (M6). Une jeune femme aux rondeurs avantageuses, qui était sagement assise dans le public du talk show de Marc-Olivier Fogiel, avant que son rire indescriptible (« un zoo à elle toute seule », pour reprendre l’expression de Dominique Farrugia), vienne perturber l’émission. Un rire si exceptionnel, qu’il a déclenché un fou rire général long de plus de dix minutes... Allant même jusqu’à arracher - belle prouesse - d’épaisses larmes à l’animateur et provoquer une standing ovation.
Cet événement a aussi "sauvé" Christophe Willem, la tortue préférée des Français, un peu embarrassé par les questions de Fogiel. Alors pourquoi relater cet événement une semaine après ? Parce que Marc-O. recevra Nassima ce soir, autour de la table des invités, cette fois-ci. Une occasion de découvrir cette incroyable force de la nature.

L.T.-G.

"T'empêches tout le monde de dormir", M6. 24.04.07

23/04/2007

Héritiers

Avec Arménie, l'autre visage d'une diaspora, Marie-Claire Margossian ouvre ce soir sur France 5 (21 h 40), un album de souvenirs. L'histoire de l'héritage de descendants de ce territoire grand comme la Bretagne, dans lequel vivent 3 millions d'Arméniens. Autant que les "dispersés" qui sont nés en France, en Argentine, aux Etats-Unis ou au Canada. Intégrés depuis quatre générations, le chanteur Charles Aznavour, le compositeur Michel Legrand, le musicien André Manoukian, le président d'Alcatel Serge Tchuruk ou Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine Elle - pour les plus connus -, revendiquent l'attachement à leurs racines et avouent ce paradoxe : « Comment nous sentons-nous arméniens sans avoir jamais vécu en Arménie ».
Du génocide arménien de 1915, au terrible tremblement de terre de décembre 1988 qui a fait 25 000 morts, la souffrance est souvent présente.
Jamais ennuyeux, ce documentaire bienveillant s'écoute comme le récit d'un grand-père à son petit-fils.

L.T.-G.

"Arménie, l'autre visage d'une diaspora", France 5. 23.04.07

22/04/2007

EXCLUSIF : Deux bandes annonces de "Tropiques amers"


Découvrez les premières images de Tropiques amers, fiction sur l'abolition de l'esclavage, que diffusera France 3 le 10 mai à 20h50. Tropiques amers ou l'épopée du bout du monde, un monde magique, un monde tragique où se déchaînent amour, intrigues, passions et vengeance... Une série historique et épique. (Diffusion avec l'accord de France 3)

21/04/2007

Pom d’amour

Évidemment, une telle saga familiale a déjà fait la Une de Midi Libre. Mais aujourd’hui, c’est dans l’écran de télé que Suzette, Josy et Laure, respectivement âgées de 83, 57 et 24 ans, vont connaître leur demi-heure de gloire.
Le magazine Reportages (à 13 h 35 sur TF1), a suivi le parcours de ces trois majorettes montpelliéraines, une grand-mère, sa fille et sa petite-fille, dont la doyenne a fondé les Major’s girls en 1964. Plus précisément, dans la préparation des Championnats du monde, qu’elles tentaient pour la première fois en 2006.
Avec leurs copines tout aussi pétillantes, elles déringardisent une passion qui demande abnégation et vivent cette compétition avec une émotion.
Reportages brosse aussi le portrait des "rivales" que sont les pom-pom girls. Ces dernières, qui préfèrent les gros pompons aux longs bâtons (d’où la différence d’appellation), sont de vraies fanatiques de foot. Quand elles ne dansent pas en rythme sur la pelouse, elles vocifèrent des houras aux joueurs du FC Lens.
Autant de beauté étalée est une ode à l’amour.
L.T.-G.

"Reportages", TF1. 21.04.07

20/04/2007

La phobie Google ?

Arte pose ce soir à 22 h 15 une question passionnante : Faut-il avoir peur de Google ? C’est donc avec intérêt qu’on attend une réponse qui n’arrivera pas vraiment. Grosse déception que ce documentaire, et dans sa construction (une compilation de témoignages entrecoupée de vidéos diverses diffusées sur le net), et dans le fond.

La plus large partie s’attarde sur la création de cette start’up, dans un garage de la Silicon Valley, par des jeunes matheux à peine trentenaire. On est à peine éclairé sur le fonctionnement de ce puissant moteur de recherche qui analyse les mots, et on ne pénètre pas dans Googleplex, le siège social à San Francisco. Sur la vie de cette entreprise secrète, on ne saura que peu de chose. Il faut attendre la dernière partie pour que soit évoqué Google news, qui diffusera de l’information en temps réel, hiérarchisé par des algorithmes, et non plus par des journalistes dont c’est le métier.

Et sur le pillage de la propriété intellectuelle (notamment pour les livres), censé apporter l’instruction au plus grand nombre.

L.T.-G.

"Faut-il avoir peur de Google ?", Arte. 20.04.07