Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/06/2007

Grand’messe

Ça commence par un cas de car-jacking, vous savez, quand de méchants voyous vous extraient de force de votre berline pour se tirer avec. Mais pas de quoi traumatiser Hugo Boski et Nicolas Janvier, les héros de Père & Maire, hier soir sur TF1. Pour leur deuxième aventure depuis le décès de Daniel Rialet, le nouveau duo reprend les recettes qui ont fait le succès de cette série, à savoir servir des bons sentiments que l’on boit jusqu’à la lie. Le sujet était pourtant à la limite de la moralité : Paul Roussel un viticulteur témoin puis acteur de l’agression, est polygame. L’homme mène depuis des années une double vie avec deux épouses bien distinctes. Papa de quatre enfants, il doit trouver pour le petit dernier un donneur de cellules souches compatible. Aidé de l’ecclésiastique et du propriétaire des clefs de Ville-Grand, Paul réussira finalement à avouer son horrible péché qui sera même pardonné. Pas de surprise donc, ni avec Gérard Hernandez, le commissaire Perret haut en couleur, qui perd son temps à écouler un stock d’alcootests périmés. Que la vie est dure.
L.T.-G.


"Père & Maire", TF1. 4.06.07

Les commentaires sont fermés.