Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2007

Nouvelle star : le grand soir de Julien Doré

RAPPEL Julien, le dandy nîmois, affronte ce soir Tigane en finale de "Nouvelle star" sur M6

medium_F-JujuNew.jpgContrairement à nous, Julien ne pensait pas "aller au bout de l’aventure Nouvelle star". Il le confiait presque cyniquement le 4 avril à Midi Libre, dans sa première interview de "presque star". Son style dandy décadent faussement ringard, sa barrette dans les cheveux et sa manière unique de réinventer les tubes les plus improbables, ont su toucher le cœur du jury… et du public.

Au commencement. Après avoir étudié cinq ans aux Beaux-Arts et porté quelques cartons pour une société de déménagement, Julien Doré s’est acheté un ukulélé. Pas franchement raccord avec sa passion avouée pour le rock qu’il distille un peu partout dans la région avec ses potes de Dig up Elvis, groupe "folk proche des sixties", et The Jean Dormesson’s, des bluesmen rocker "façon road-movie".

Castings à Marseille. Que faire avec cet ukulélé ? Une chanson marrante et subversive (Funny Fishi Pussy). Le Nîmois prend alors le pari de l’interpréter devant le jury de Nouvelle star, en plein castings à Marseille. La rencontre fera… des étincelles ! Julien se heurte à Marianne James car il refuse de chanter a capella. Il quitte donc les sélections sans avoir ouvert la bouche… Pour finalement revenir et s’exécuter un peu plus tard, et enfin, gagner son ticket pour Paris.

Direction Paris. La machine s’est rapidement emballée. Après "avoir longuement hésité", Julien se rend à la capitale pour poursuivre la sélection. Chansons en duo, en trio… Il réussit à faire partie des 15 candidats qui se produisent sur la mythique scène du pavillon Baltard.

Réinventer, toujours… C’est en direct sur M6 chaque mercredi (puis jeudi) soir, que Julien a fait montre de son immense talent. Il habite la musique et décape de vieux hits. Feront date ses ré-appropriations comme Like a virgin de Madonna version jazz et le tube d’Alizée Moi Lolita... dans un lancinant slow rock. Sans oublier Les Bêtises de Sabine Paturel, Vanina de Dave, Baby one more time de Britney Spears ou Mourir sur scène de Dalida.

Atouts, faiblesses. Son point fort ? Être hors du temps, unique, comme l’a été "La Tortue" Willem, gagnant en 2006. Mais on lui reproche son petit air hautain et son orgueil. Vocalement, il gagnerait aussi « à plus de simplicité », dixit Marianne James.

La finale se joue ce soir, mais pas sa carrière, dont les sillons semblent bien tracés.

Loïc TORINO-GILLES

Finale "Nouvelle star", M6. 13.06.07

Commentaires

NON IL N' est pas Nimois il est de LUNEL

Écrit par : diego | 13/06/2007

Et il vit à Nîmes!! Et il est né à Alès!! Alors, qu'est-ce qu'on fait?
Sinon, je voulais juste dire : Il a gagné!!!!

Écrit par : un alésien | 14/06/2007

Les commentaires sont fermés.