Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2007

Véronique Genest hyperactive

ENTRETIEN La comédienne qui incarne "Julie Lescaut" depuis 15 ans sur TF1, évoque l’évolution de la série

Comment expliquez-vous 15 ans de succès de Julie Lescaut ?

(Rires) Je n’en sais rien ! Peut-être parce que la proximité du personnage parle au public. Ça ne s’explique pas vraiment, sinon on ne ferait que des choses qui marchent.

Le rôle vous plaît toujours ?

Oui. Je suis attachée à Julie parce qu’elle évolue en même temps que moi… C’est vrai que ces derniers temps, j’avais envie de rebooster un  peu les scénarios. Quand on est à un poste depuis un moment, on a envie de bouger un peu. On s’est donc décidé à la faire évoluer, la faire monter en grade, la confronter à de nouvelles difficultés, face à de nouveaux personnages, à la faire déménager, à la faire changer d’entourage.

Dans l’épisode de ce soir, la sphère familiale est un peu mise de côté. Sachant que les nostalgiques aimaient bien les rapports avec ses deux filles et l’ex mari ?

Oui, ils aimaient bien ça, mais on n’oblige pas les comédiens à rester quand ils n’ont pas grand-chose à jouer. C’est pour ça aussi qu’on fait changer les personnages. Babou est loin mais elle a toujours Sarah à côté d’elle. Moi je trouve assez rigolo aussi que les choses soient comme dans la vie. On ne peut pas sans arrêt avoir les mêmes rapports avec tout le monde.

Qu’est-ce qui attend Julie dans ses prochaines aventures ?

Elle devient parisienne, elle change de poste, elle a plein de difficultés à s’intégrer dans son nouveau job.

Dans un tout autre registre, vous avez rencontré le succès avec "La dame d’Izieu", que vous avez produit.

Oui. Là, je suis enchantée parce que j’ai été sélectionnée au Festival de télé de Monaco (qui se tient actuellement). C’est un très beau film que j’adore. Ça fait partie des choses vers lesquelles j’ai envie d’aller. Sans renier Julie, car c’est un peu le tremplin qui me donne la possibilité de faire tout ça.

Un projet particulier ?

Je suis sur plusieurs histoires. Des drames et des comédies, mais je vous raconterai plus tard !

Ça prouve en tout cas aux patrons de chaînes et aux producteurs que le public est prêt à vous voir dans d’autres choses…

Absolument. Au début on se demande si le public va vous suivre pour d’autres choses puis finalement, il est là à chaque fois. C’est plutôt bien et c’est aussi presque une obligation d’excellence parce que je n’ai pas envie de le tromper.

Qu’est-ce qui vous fait avancer encore dans le métier ?

Beaucoup de choses. Là par exemple je produis un spectacle au théâtre, à la Gaîté Montparnasse. C’est le nouveau spectacle des Trois Jeanne qui marche très, très fort. J’ai donc décidé de les aider à le monter et c’est très agréable aussi de voir ce qu’on a pu faire naître en aidant les gens. Je n’aurais pas pu faire ça il y a quelques années.

Le cinéma vous tente toujours ?

Bien sûr que le cinéma me tente ! Et comment qu’il me tente ! J’aurais adoré jouer dans un film comme L’auberge espagnole ou Camping. Il y a beaucoup de films français dans lesquels j’aimerais être. Pour la possibilité que ça donne de jouer des choses moins formatées. ●

Propos recueillis par Loïc TORINO-GILLES 

Commentaires

Je trouve dommage que la serie change comme cela, j'espère que la série aura toujours autant de succès .

Écrit par : aurore | 08/08/2007

Les commentaires sont fermés.