Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/07/2007

Deux tentatrices de Montpellier à l'Île de la tentation

Rendez-vous estival, l’Île de la tentation est de retour. Au Mexique, quatre couples testent leur fidélité face aux tentateurs, dont deux filles de Montpellier

medium_F-Tentation.2.jpg

Décidément les Languedociens affectionnent les émissions de télé-réalité. Sans remonter jusqu’à Olivia Ruiz, qui fit les beaux jours de Star academy, on dénombre ces dernières semaines plusieurs régionaux dans Koh-Lanta et Secret story, programmes phares de TF1. Sans oublier Julien Doré, estampillé Nouvelle star, qui a séduit les téléspectateurs de M6 au printemps dernier.

Ce soir, ce sont deux Montpelliéraines qui deviendront les odieuses sirènes de la débauche dans L’Île de la tentation. Sophie et Maéva, toutes deux 23 ans, useront de leurs charmes pour faire craquer les mâles échoués sur l’île de Tulum au sud-est du Mexique. La première est étudiante en commerce, la seconde barmaid et modèle photo.

"Nous avons eu des candidats très intéressants, qui ont vécu des choses fortes. Nous aurons des révélations et des choix surprenants à la toute fin de l'émission. Moi-même, je n'en revenais pas", confie Céline Géraud, qui présente cette sixième saison. Nous nous sommes rendu compte que dans la journée, garçons et filles sont plus détendus que le soir, à l'approche de la séquence du feu de camp, où l'on révèle le comportement de leur copain ou de leur copine. À ce moment, ils sont stressés et dans un comportement de déni. Nous sommes donc allés les "chercher" à des moments de la journée qui n'étaient pas prévus et sur des sujets qui n'étaient pas écrits d'avance."

Et quand on demande à l’animatrice son sentiment quant à sa participation à la rupture d’un couple, la réponse est plutôt évasive : « Quand je les vois arriver sur la plage, je les sens tous très amoureux, j'ai l'impression qu'il ne va rien se passer. Puis, quand je les fais parler, je me rends vite compte que leur couple est en déséquilibre. Je n'ai donc pas d'états d'âme. Je me dis souvent qu'il est heureux qu'il ou elle ait participé à l'émission, car il ou elle s'aperçoit que sa compagne ou son compagnon est quelqu'un de faux. Certaines filles sont parfois tellement attachées à leur histoire d'amour qu'elles ne voient pas du tout le mauvais côté du garçon. L'émission est un révélateur de vie ». Osé quand même ! l

Loïc TORINO-GILLES avec Gilles BOUSSAIGAULT

L'ÎLE AUX BONS PLANS

A bien y réfléchir, l’Île de la tentation est une aubaine pour les couples qui souhaitent se séparer. Avouez qu’il est sacrément difficile, comme le veut le concept, de rester fidèle quand tout est fait pour briser la quiétude amoureuse… Des naufragés sur un lieu paradisiaque, séparés de leur conjoint, vivent en communauté avec des apollons huilés au taux de testostérone élevé ou des sirènes fraîches et aguicheuses. Un cocktail détonant, agrémenté çà et là de fêtes, d’alcool et de suspicion - mais que fait l’autre ? -. Alors positivons ! Et voyons même le bon plan qu’offre cette émission de télé-réalité trash. Disons, que vous décidez de vous séparer, d’un commun accord, pour être capable de passer les castings avec succès et faire croire que votre idylle, c’est du solide ! Ensuite, c’est tout bénef : des vacances tous frais payés vers des contrées presque aussi belles que la Corse, des siestes crapuleuses avec des partenaires plutôt attirant et, avec un peu de chance, si un producteur vous repère, vous finissez animateur, chroniqueur ou comédien. Tout bénef qu’on disait.

"L’Île de la tentation", TF1. Ce soir à 22 h 20.

Les commentaires sont fermés.