Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/08/2007

Eternel pourri

Maestro Noiret... Voilà encore un monstre sacré qui nous a quittés cette année. Mocky a bien raison : « Les acteurs ne meurent jamais car ils sont toujours à l'écran ». Ils crèvent l'écran même, comme Philippe Noiret, éternel René Boiron, ressuscité ce soir dans Ripoux 3, dix-neuf ans après l'apparition au Quai des Orfèvres de ce flic corrompu jusqu'à la moelle. Claude Zidi ne trahit pas le spectateur dans ce troisième volet ; un peu comme dans la saga américaine L'Arme fatale, les héros ont vieilli, courent moins vite et se sont même acheté une morale... Ils ont pris de la bouteille, un peu comme ceux qui les ont suivis au cinéma en 1984 et 1989.

Outre le plaisir de retrouver le couple René / François (attachant Lhermitte), la réussite repose surtout sur l'intronisation de Lorant Deutsch qui confirme qu'il a l'étoffe d'un grand. Au côté du maître et du disciple, le jeune élève va devoir faire ses preuves dans le braquage à la Ocean's eleven dans lequel s'embarquent nos éternels pourris. Ajoutez à cela la nouvelle identité de René, et, du coup, une paternité à assumer. Sans oublier son tiercé. Inoubliable.

L.T.-G.

"Ripoux 3", TF1. 20 h 50.

18:06 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ripoux 3

Les commentaires sont fermés.