Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2007

D'empoigne

Vulgaire ? Un tantinet. Mais en temps de guerre (même dans une famille moyenne), tous les coups sont permis. Le style n'a d'ailleurs pas fait des émules aux États-Unis, où la série n'a donné que deux saisons et 44 épisodes. Nos oreilles sont-elles moins chastes que celles de nos lointains cousins puritains ? Peut-être. Le houleux débat provoqué après sa diffusion outre-atlantique fait plutôt sourire ici. Pas de quoi fouetter un chat.

L'histoire est celle de Dave et Vicky, trentenaires délétères, qui ont reçu une éducation disons laxiste. La roue tournant, ils doivent à présent élever trois enfants qui - les chiens ne font pas des chats - leur ressemblent comme deux gouttes d'eau. Assez perturbant pour donner du fil à retordre à ces éternels ados vite dépassés par les événements. Situations cocasses (un des fils aînés se déguise en fille pour crapahuter avec la voiture familiale), volutes d'herbe-qui-fait-rire (de la grand-mère au petit dernier, tout le monde fume)...

 Une foire d'empoigne qui, avant le 12.50, divertit.

L.T.-G.

"La guerre à la maison", M6. Du lundi au vendredi à 11 h 50

30/08/2007

Haro harem

Non - hélas peut-être ? -, la polygamie n'est pas entrée dans les us et coutumes de notre pays. Pas non plus sur des parcelles de terre insulaire, aussi tentantes soient-elles. Quelle déculottée pour Ben, le Marseillais de L'Île de la tentation, qui se voyait vivre tel un pacha, chouchouté par des créatures dévouées corps et âme.

Sans jamais manquer d'aplomb, il a souhaité lors du feu de camp que sa compagne Fiona reparte avec lui... Quant à son escapade amoureuse avec la tentatrice Stéphanie ? Avec force sérieux, Ben a proposé à sa chérie de revoir celle pour qui il a eu un coup de coeur. En somme, de tester les donzelles pour savoir laquelle des deux est digne d'être la femme de sa vie.

Notre fable tristement contemporaine a une morale. Pendant le générique, la bienveillante production nous a donné des nouvelles du couple. Non seulement Ben n'a pu reconquérir Fiona après s'être (enfin) aperçu qu'il en était fou amoureux. Mais en plus, son histoire avec Stéphanie a tourné en eau de boudin.

A vouloir trop avoir l'on perd tout, comme dit le proverbe.

L.T.-G.

29/08/2007

Bon numéro

Pas de doute, TF1 a tiré le bon numéro avec son ange gardien. L'épisode Ticket gagnant diffusé lundi soir, a rencontré une fois encore un vif succès. Près de 9 millions de téléspectateurs et 38 % de part de marché pour suivre les presque trépidantes aventures de l'envoyée de Dieu au côté de l'incroyable Laurent Ournac.

C'est qu'elle est toujours prête à protéger son prochain, surtout quand ce dernier, qui vient de faire sauter le jackpot au loto, est menacé par une dangereuse amazone. Usant de malice et de quelques claquements de doigts magiques, Joséphine se sort toujours des situations difficiles. Par le même tour de passe-passe, elle réussit d'ailleurs à envoûter des millions de Français. En mars, un épisode totalisait pas moins de 11,1 millions de fidèles et près d'un téléspectateur sur deux. Un des records d'audience, toutes chaînes confondues. Mais quel est donc son secret ? De l'amour à gogo dans une société belle et généreuse...

TF1 réussirait presque à nous faire croire aux miracles.

L.T.-G.

28/08/2007

Intervilles : belle finale

Ce sera pour l’année prochaine. Carcassonne s’est inclinée hier soir 12 à 20 en finale d’Intervilles face à l’équipe de Mont-de-Marsan qui remettait son titre en jeu. Le millier de supporters audois qui avait fait le déplacement dans les arènes montoises, a prouvé qu’il savait faire la fête ; la riche Semaine espagnole n’avait pas fatigué les valeureux candidats, mais Mont-de- Marsan, redoutable, affichait d’emblée sa suprématie.
Pas de réelles discussions à ce sujet. Évidemment quand il s’agissait d’ovalie, Carcassonne remportait haut la main le jeu "Droper c’est gagné", transformant 8 essais en 3 minutes. Joker joué, la Cité revenait au score, 6 à 12. Ce n’était hélas pas suffisant. Quelques tapis roulant, piscine, tournettes et vachettes plus tard, notre équipe locale tentait une remontée dans la course des autruches. Elle arrachait 2 points au sprint, décrochait aussi le fil rouge... Mais le mur des champions dans lequel elle excelle, démarré 6 marches en dessous, ne put sauver le score.

Revanche attendue l’été prochain.

Loïc TORINO-GILLES

"Intervilles", hier soir sur France 3

27/08/2007

Allez Carca !

Ils ont pulvérisé le record au mur des champions ! En 44 secondes, Carcassonne est entrée dans la légende Intervilles. D'aucuns trouveront que l'émission de Guy Lux est ringarde, voire qu'elle s'adresse à un public de beauf. N'en déplaise à ces bien-pensants, Intervilles est au contraire un formidable élan qui réveille toute une ville, exacerbe les passions, pousse au dépassement de soi dans un parcours collectif. Rares sont les caméras de télévision à s'aventurer dans notre France pas si profonde, si ce n'est pour mettre en lumière d'ombrageux faits divers.

Alors souhaitons bonne chance à Carca qui affronte ce soir la redoutable équipe de Mont-de-Marsan. Du tir à la corde au gobe ta mouche, en passant par le festin des souris, la ronde des bouteilles et le handball corrida... la production a imaginé quatorze épreuves qui nécessiteront adresse, souplesse et robustesse. Côté musique, Corti grimera les candidats en Africains pour un jeu de chaises musicales rythmées par l'immortel Cloclo.

L.T.-G.

"Intervilles, la finale", France 3. Ce soir à 20 h 55

24/08/2007

15 sur 20

Il fallait bien trois gars et deux filles pour remplacer les inoubliables Chouchou et Loulou. Depuis quelques semaines, 5 sur 5, nouveau programme court d'avant 20 h de France 2, produit par Isabelle Camus (la même que pour Un gars, une fille) aligne les saynètes décalées. Un style british né justement outre-Manche et exporté dans une quarantaine de pays.

Cinq personnages donc, plus ou moins connus (Eric Metayer, Louis-Karim Nebati, Sophie Le Tellier, Stéphanie Raphaël et Yamin Dib) qui jouent en duo, en trio ou en quatuor des situations de la vie ordinaire... évidemment exagérées. Comme un été au camping, une réunion au bureau, une sortie en boîte avec sa culotte porte-bonheur, une psy qui imite les pleurnichements de ses (clients) patients... L'inspiration est plus "large" que dans Un gars, une fille et tout aussi absurde que dans cette chère Samantha Oups qui sévissait dans la même case horaire.

C'est quelque fois imparfait, d'autres fois un peu moins drôle, mais 5 sur 5 vaut largement la moyenne. Un bon 15 sur 20 même.

L.T.-G.

 

"5 sur 5", France 2. 19 h 45

23/08/2007

La séance

Les grilles de rentrée se suivent... et ne se ressemblent pas. Bani provisoirement l'an dernier de l'antenne de TF1, le cinéma va faire un retour fracassant le dimanche soir... sur France 2 ! Un comble pour la chaîne publique qui proposait à la même époque FBI portés disparus. C'est pour contrer ces séries que la Une avait fait appel à ses Experts. Elle devrait d'ailleurs continuer à alterner séries et films en septembre.

France 2 se prépare donc à jouer la carte du septième art. A compter du 9 septembre, elle mettra à l'affiche deux films, pour la plupart inédits. Ce sont les Soeurs fâchées et La demoiselle d'honneur qui assureront la première séance. Entre les deux, un magazine tout en images déroulera l'actualité des salles obscures. Avant le clap de fin : « sept minutes de son et d'images consacrés aux fervents amateurs de cinéma ». Prometteur.

Ce nouveau tour de manivelle n'est finalement pas étonnant au vu des très bons chiffres d'audience enregistrés régulièrement par le ciné : 10,1 millions de téléspectateurs pour Tais-toi !, 9,9 pour La Recrue. De quoi avoir la tête dans les étoiles.

L.T.-G.

22/08/2007

Koh-Lanta : Laurent en VO-ST

C'est à croire qu'au-dessus de Valence, dans le « grand nord de la France » comme on dit à Marseille, on ne capte rien à l'accent chantant du midi. Les stridulations des cigales, les matins passés à la criée, les après-midi à jouter sur la tintaine... Tout ça, « les Parigots y z'y comprennent que dalle ». Ils ont l'accent pointu. Nous, on pêche sur un pointu... À croire qu'à Sète, on communique par un étrange patois qui se transmet jalousement de famille en famille.

On l'évoquait le 29 juin, pour le lancement de la nouvelle saison de Koh-Lanta sur TF1 : les propos de Laurent, le Sétois de l'aventure, sont presque intégralement sous-titrés. Ce qui a plutôt agacé les amis et les proches du candidat, mais aussi plusieurs habitants du pourtour de l'Etang de Thau qui s'en offusquent presque.

Faut-il être « escagassé » pour autant ? Pragmatique, Laurent voit en ce sous-titrage un petit avantage... Il est le seul à pouvoir être compris des sourds et malentendants. Bien vu !

L.T.-G.

21/08/2007

L'ivresse

« Quelques goulées de boukha, un martini, un whisky avec un peu de perrier... Ils sont pas frais... » Ce refrain des Rita Mitsoukou est devenu aussi culte que le film éponyme. Nuit d'ivresse, sorti sur les écrans en 1986, est adapté de la pièce de Josiane Balasko. Jouée au début des années 80 au théâtre du Splendid avec Michel Blanc, elle fut reprise très récemment par Michèle Bernier. Un vieux conflit oppose d'ailleurs les partisans de la version théâtrâle et celle de Bernard Nauer pour le cinéma.

Le film est pourtant une réussite; Jacques Belin, animateur vedette du jeu L'affaire est dans le sac, est campé avec brio (avec qui ?) par Thierry Lhermitte, qui cosigne le scénario avec Miss Balasko. Cette dernière incarne Fred, cheveu rouge et ciret jaune, qui, à sa sortie de prison, fait la rencontre de cet animateur à succès qui vient de recevoir le Dandy d'or (mais que d'un oeil)... La soirée trop largement arrosée donne lieu à une succession de scènes cocasses jusqu'au réveil-gueule-de-bois du lendemain. Il a eu un trou de mémoire, elle est tombée dedans... Un cocktail culte.

L.T.-G.

"Nuit d'ivresse", M6. Ce soir

19/08/2007

Opération visiteurs

Le casting du film de ce soir est bon. Très bon même. Valérie Lemercier en bourgeoise coincée, Jean Réno en agent de la DGSE rustre et nerveux, Christian Clavier en mari pot de colle et un peu précieux. Le tout, sous la houlette d'un Jean-Marie Poiré plutôt bien inspiré. Et une musique originale signée Eric Lévi. Nous sommes en 1990 et dans trois ans, la même équipe tournera dans un long-métrage qui marquera toute une génération...

Il s'agit des Visiteurs, dont une partie fut tournée dans l'Aude. Avec ses 14 millions de spectateurs, les aventures moyenâgeuses de Jacquouille la Fripouille, Godefoy le Hardi et Béatrice de Montmirail firent trembler La grande vadrouille, qui reste le succès indétrônable du box-office hexagonal. Mais revenons au film de ce soir qui, sans être la comédie du siècle, réunit somme toute plusieurs scènes cocasses, notamment celles tournées avec le sosie du crâne de... François Mitterrand.

Du rire aux larmes... Dans un tout autre style en deuxième partie de soirée, France 2 diffuse l'émouvant Parle avec elle de Pedro Almodovar. Ou la solitude traitée avec pudeur. Ce soir le ciné est à la fête.

L.T.-G.

"Opération Corned Beef", TF1. 20 h 50