Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/09/2007

KOH-LANTA : Jade et Kévin vainqueurs. Simon s'explique

Jade et Kévin remportent le jeu

Personne n'y avait songé ! Kévin, Varois et benjamin de l'épreuve, et Jade, Toulousaine au mental d'acier, ont remporté hier soir Koh-Lanta 2007, se partageant ainsi 100 000 €, en direct sur TF1. "Les jumeaux", comme ils se définissent, ont résisté aux 40 jours d'enfer sur l'île paradisiaque de Palawan et n'ont pu être départagés par les autres candidats.

Ce n'était pas "l'Audoise officielle" de la compétition. Mais Jade nous confiait hier son attachement à l'Aude. "Je suis née à Avignon, mais j'ai passé mon enfance à Lézignan, puis à Narbonne. C'est après mon bac que j'ai déménagé à Toulouse."

De cette aventure, l'amazone ne garde "que du positif". Et bien sûr, "les gens extraordinaires rencontrés". Simon et Kévin en tête. Puis, "les épreuves très difficiles et le dépassement de soi..." Sans oublier cette anecdote prémonitoire : "La première nuit, j'avais déjà été attiré par Kévin, Simon et Maryline. Alors qu'on était en train de mourir de froid, nous avons dormi ensemble. Je me souviens avoir dit à Maryline : "Ce serait bien qu'on gagne tous les quatre". Et voilà, on a fini tous les quatre !"

Quant à savoir pourquoi elle a préféré Kévin à Maryline pour partager la finale, elle explique d'abord "que ça aurait été Simon. Mais il n'a pas trouvé le totem. Alors mon choix s'est porté sur Kevin, mon acolyte, malgré le mérite qu'a Maryline".

L.T.-G.

---*---

ENTRETIEN

Simon : "Koh-Lanta je m'en souviendrai toute ma vie"

Le bûcheron audois n'a pas gagné le jeu d'aventure de TF1. Mais il termine la tête haute !

medium_f-simon.jpgQue retiendrez-vous de cette expérience ?

Je m'en souviendrai toute ma vie. C'était vraiment très positif. Les bons moments vous font vite oublier les mauvais. Et puis la réaction des gens à l'extérieur m'a fait chaud au coeur. Ils m'ont dit "tu es resté le même", c'est important.

Qu'est-ce qui était le plus dur ?

De ne pas avoir de nouvelles de ma fille et de ma femme. Et ensuite, les longs moments sur l'île, quand on a fait le tour et qu'on a du mal à trouver des trucs à manger... Au bout d'un moment on attend, on attend, puis on en a marre. Heureusement qu'il y a des jeux, sinon il y aurait des pendaisons !

La faim, c'est ce qui fait le plus souffrir sur l'île ?

Les premiers jours, j'avais les mêmes portions de nourriture que Jade qui fait 53 kilos, alors je pèse le double. Le fait de ne pas manger, c'était vraiment dur. J'étais crevé, je partais aux épreuves en sachant que je pouvais me donner à fond... Ça c'est plutôt traduit par de la fatigue que par des fringales...

Comment était l'ambiance sur l'île, surtout après la réunification ?

Après la réunification, j'ai trouvé ça plutôt cool. Je me suis éclaté, j'ai appris à connaître Laurent, Philo, Adrien... Et même Greg (Grégoire, NDLR). Son problème, c'est qu'il se mettait une pression énorme, comme si on allait l'envoyer à la chaise électrique.

Il y a des candidats que vous revoyez ?

J'en revois pas mal. Jade est venue plusieurs fois à Lézignan avec son ami Olivier qui est devenu un copain... Kevin est aussi est venu manger à Lézignan. J'ai vu Laurent, le Sétois, deux ou trois fois. Ainsi qu'Erick, le Nîmois, et Maryline qui est descendue de chez elle pour assisterr au match de rugby à Perpignan le week-end dernier.

Vous regrettez certains votes, comme l'élimination d'Erick ?

Avec le recul, je pense qu'Erick méritait plus sa place que Patrick. Mais sur le moment, c'était logique de voter contre lui, parce que c'était un jaune. J'aurai aussi aimé garder Laurent...

Les images qu'on voit à la télé sont-elles fidèles ?

Dans l'ensemble oui. Mais je voudrais dire que j'ai ramené du poisson tous les jours. Notamment une raie de plusieurs kilos et on l'a jamais vue ! Vers la fin, la production a plus montré les chamailleries que le côté aventure, c'est dommage...

Hier soir, vous avez perdu pendant la course d'orientation...

Ça ne m'a pas empêché de montrer aux autres comment faire marcher la boussole... Mais je crois que pour trouver le totem, il fallait aussi avoir un gros coup de "cul".

Vous êtes déçu ?

Non, pas tant que ça. J'ai fait un beau parcours. Ma femme et ma fille me manquaient énormément. Je suis resté pour elles.

Vous pensiez tenir aussi longtemps ?

Au début, quand je suis allé à l'infirmerie, je pensais que j'allais craquer dans les jours qui suivaient. Tout compte fait, je me suis un peu requinqué. Mais je ne pensais pas aller super loin.

Qu'avez-vous garder comme souvenir ?

Le jour où on est allé dans la grotte pour récupérer des amulettes, la plongée sous-marine et la première fois où j'ai ramené le poisson.

Et le Simon d'avant et d'après Koh-Lanta, il a changé ?

Pas trop. Je m'emporte un peu moins.

Propos recueillis par Loïc TORINO-GILLES

 

 

 

Les commentaires sont fermés.