Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2007

Bon appétit bien sûr

Ce qui est marrant, à table, c’est qu’entre la poire et le fromage, l’on perd peu à peu ses inhibitions. Et on a même une fâcheuse tendance - ou réjouissante, c’est selon -, à médire sur l’entourage. Roselyne Bachelot est une experte en la matière, au même rang que Michel Rocard, Alain Juppé ou Jack Lang qui balancent volontiers quelques vacheries sur Chirac, Jospin, Royal, Balladur et les autres. Assez drôle, ce documentaire qui analyse le comportement de nos chefs d’état devant leur assiette, est aussi savoureux que la tête de veau qu’affectionne Chirac. Saignant !

L.T.-G.

"A table avec les politiques", France 3. 23 h 10

AFFAIRE LEYMERGIE : L'équipe de Télématin regrette

SELON L'AFP, l'équipe de l'émission Télématin, dont l'animateur et producteur William Leymergie a été mis à pied pendant 15 jours à la suite d'une altercation avec un de ses chroniqueurs, a "regretté les incidents" mais s'est déclarée "solidairement unie" autour de M. Leymergie, vendredi dans un communiqué.

"Nous regrettons les incidents qui se sont déroulés dernièrement dans les bureaux de France 2. Nous condamnons clairement toute forme de violence et renouvelons notre amitié sans faille à Jean-Philippe Viaud", le chroniqueur de théâtre avec lequel M. Leymergie a eu une altercation le 19 septembre. Le communiqué a été signé par 53 des 56 collaborateurs de l'équipe de  l'émission (journalistes, chroniqueurs, réalisateurs), qui se disent  "solidairement unis autour" de leur producteur, M. Leymergie. Ils "s'élèvent contre le lynchage médiatique dont l'émission et son producteur font l'objet depuis quelques jours". Ils contestent les "accusations sans fondements, les mensonges et les propos diffamatoires répandus dans les médias". "Il y a eu une dispute malheureuse, avec des gestes malheureux et une forme de violence de part et d'autre. Mais on ne travaille pas avec un étrangleur", a dit à l'AFP Isabelle Martinet, porte-parole des collaborateurs de l'émission.

M. Leymergie, 60 ans, a été mis à pied jeudi à la suite d'une altercation avec M. Viaud. Selon la version de M. Viaud rapportée par les syndicats, il a eu un comportement "très violent" à son égard. Il l'aurait insulté puis "tenté de l'étrangler", ce qui a provoqué une perte de connaissance de M. Viaud, nécessitant l'intervention des pompiers et une journée d'incapacité, toujours selon les syndicats. Selon l'enquête menée par la direction de France 2, "il s'agit d'une altercation entre deux hommes, le ton est monté des deux côtés" mais M.Leymergie "n'a pas rempli son rôle de patron et commis un acte tout à fait condamnable".

M. Leymergie sera remplacé à partir de lundi par Thierry Beccarro, animateur de "Motus".

28/09/2007

Sur le fil... du rasoir

Histoire de fesses culottée pour le premier épisode d'une nouvelle série policière. Une enquête menée tambour battant par une équipe de choc, conduite par Munoz, flic cow-boy aux méthodes peu conventionnelles, et Dupré, enquêteur-belle-gueule à la sexualité débridée qui – vous verrez c'est utile - fréquente les clubs échangistes. Une équipe soudée mais contrariée par l'arrivée d'un commissaire ambitieux qui vient remplacer un chef turfiste hanté par un vieux dossier, et d'un jeune juge d'instructions aux crocs tout aussi acérés. Noir, sur le fil du rasoir, c'est prometteur.

L.T.-G.

"Sur le fil (1/6)", France 2. 20 h 50

Rivales

Inspirées d'événements historiques, Les mariées de l'Isle Bourbon débutent au moment où le roi Louis XIV envoie des femmes pour peupler La Réunion, lointaine colonie qui ne porte pas encore ce nom. L'arrivée de Louison, orpheline fragile, et d'Alix, ancienne fille de joie ambitieuse, va déchaîner jalousies, rivalités et romances. Exacerbées par l'intriguant Père Romand et Blancpain, riche propriétaire aux méthodes peu orthodoxes, les situations flirtent entre croyances et racisme. Un peu lente à démarrer, la fiction convainc cependant par l'interprétation des comédiens, les paysages somptueux, et le suspense qui arrive en fin d'épisode.

L.T.-G. 

Les mariées de l'Isle Bourbon (1/2), France 3, 20 h 50.

26/09/2007

Ordinaire ?

C'est l'histoire d'une fillette de 13 ans violée par un camarade du même collège, plus vieux de deux ans. Nous ne sommes pas au pied d'une barre HLM, mais dans la France profonde.

Cette Chronique de la violence ordinaire, qui après France 2 en avril est diffusée ce soir sur Planète (satellite), en dit long sur les rapports qu'entretiennent aujourd'hui certains garçons vis-à-vis de la gent féminine. Caméra figée à l’audience d’un procès en correctionnelle, dont le huis clos est exceptionnellement levé, pour en recevoir le cru témoignage.

On en revit chaque étape avec émotion et stupéfaction, interpellé par cette loi du silence qui règne, par ces attouchements répétés dans la cour du collège qui sont « des jeux… normaux ». Jusqu'à ce propos cinglant : « Le fait qu'elle ne dise rien, qu'elle ne se débatte pas suffit »… à donner un consentement. Impuissante justice ! Comment faire prendre conscience de l’atrocité de l’acte ? Comment faire tomber ce mur du silence, devenu le mausolée de la victime ? Désarmant.

L.T.-G.

"Chronique de la violence ordinaire", Planète. 20 h 45

25/09/2007

Bon mot ?

Laurent Boyer nous a habitués à mieux. Lui, le découvreur de talents avec Graines de star, bien avant l'avènement des Star Ac' et autre Popstars. Lui, le confesseur d'artistes, au temps béni de Fréquenstar et, plus récemment, avec le Meilleur de, émission dans laquelle il installe caméras et micros dans le salon de l'interviewé. On l'apprécie aussi pour ses Moments de vérité, qui revenaient dans les années 2000, sur des événements variés en donnant la parole aux principaux intéressés...

Pour cette rentrée, il égraine péniblement, chaque soir, le classement des 100 Journées qui ont bouleversé la vie des stars. Pas de quoi fouetter une ménagère de moins de 50 ans. Sauf quand, dans le flot interminable de niaiseries qui agrémente les reportages, un mauvais bon mot vient vous défriser les bacchantes. Ainsi, quand on se remémore un match datant d'octobre 1998, où les footballeurs furent foudroyés en direct à la télé - sans morts. On se serait passé du : « Ce jour-là, ça a vraiment été le coup de foudre ».

L.T.-G.

"Les 100 Journées...", M6, 17 h10

24/09/2007

Intimité

Cette "nouvelle aventure télévisuelle", dixit France 3, est à cheval entre la fiction et la confession. Née dans l’intimité de 3 500 lettres de téléspectateurs, C’est votre histoire questionne et montre, sans sombrer dans le voyeurisme. Mireille Darc, dont on connaît le travail rigoureux sur les récits de femmes, assure la présentation de ces missives portées à l’écran. Elle s’entretient ensuite avec l’auteur.

Première histoire, celle de Coralie. Fille légère, elle assume ce rôle de « pute » que lui collent volontiers ses "collègues" de travail. Arrogante et ambitieuse, elle s’élèvera grâce à ses charmes, jusqu’au jour où, opérée d’un cancer de la mâchoire, son visage est mutilé par une ingrate cicatrice. Ses rivaux vont alors lui faire payer son impudence. Ni moralisateur, ni impudique, le regard porté sur cette tranche de vie est franc. "Une expérience douloureuse mais bénéfique", confie la "vraie" Coralie (qui se prénomme Caroline), qui souffre toujours et voit ce passage cathodique comme une thérapie…

L.T.-G.

"C’est votre histoire", France 3 Ce soir à 20 h 55

22/09/2007

A cheval sur mon bidet

D'un côté les Lepic, des bourgeois réacs à l'éducation stricte. De l'autre les Bouley, entre bobos et beaufs, qui ont juré « de ne jamais lever la main sur leurs enfants ». En concédant « un coup de pied aux fesses de temps à autre »... Deux clans filmés à la façon de Confessions intimes, qui surmontent des situations banales : l'arrivée des poux, le petit dernier qui veut faire du catéchisme et non du tennis, l'ado qui fait des pieds et des mains pour prendre des cours de guitare et abandonne le jour où les leçons sont payées.

Cette nouvelle fiction est gentillette mais le meilleur moment reste le générique et la chanson de Dutronc.

L.T.-G.

"Fais pas ci, fais pas ça", France 2. 19 h 05

21/09/2007

Sans-papiers

Ils aiment la France mais y sont rentrés illégalement. Dans ce pays où tout leur paraît possible, ils deviennent du jour au lendemain des parias. Marion Stalens a suivi le parcours de Rachelle la Camerounaise et Ivan le Colombien. De « L'invitation à quitter la France » adressée par la Préfecture le jour de leur dix-huit ans, à l'obtention de leur carte de séjour. Heureux dénouement du reportage : ces deux lycéens sans-papiers ont pu être régularisés. Grâce à la mobilisation sans faille de leurs camarades et du corps enseignant. Un regard sans concession sur un sujet d'actualité.

L.T.-G.

"Invitation à quitter la France", France 3. 23 h 15

20/09/2007

Kirikou et les animaux

Il n’est pas grand, mais il est vaillant ! Après avoir affronté la sorcière et quelques bêtes sauvages, Kirikou est de retour, sur le petit écran cette fois. Rendez-vous est pris chaque dimanche dans l’émission jeunesse de France 3, pour des aventures ludo-éducatives à la découverte des animaux d’Afrique. Des saynètes de trois minutes qui répondent par exemple à des questions aussi simples que "Pourquoi les chimpanzés ont peur de l’eau ?".

Débuté dimanche dernier, le dessin animé mélange adroitement les images de synthèses aux animaux en chair, en griffes et en os, tout en conservant l’esprit du long métrage. Juché sur sa girafe préférée, le petit bonhomme se rend toujours dans la grotte bleue, pour consulter son grand-père, qui a la connaissance des sages.

Prochainement, il éclairera les enfants - et les plus grands -, sur l’éléphant, "le plus grand et le plus fort des animaux, dont la peau ressemble à l’écorce des vieux arbres." Mais au fait, pourquoi ce mammifère remue sans cesse ses oreilles ? A Kirikou de vous répondre.

L.T.-G.

"Kirikou" France 3, dimanche à 9 h 30