Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/10/2007

Idéalistes

Comme à chaque fois dans ce type de reportage, sont mis en lumière des personnages auxquels on peut s’identifier. Ici : Meryl, Marianne et Camille, tout juste 18 ans, font leurs premiers pas d’étudiante. Look alter-mondialiste, cheveux en bataille, les trois jeunes filles idéalistes au possible découvrent la liberté, la cafet’ et son capucino, les cours magistraux dans des amphis surchargés.

Rien de bien passionnant : cette première année agit comme un révélateur ; questionnement sur le "quoi faire plus tard". Elle est surtout le résultat de notre société de consommation et de ses gamins assistés - "gâtés", dira même un professeur - depuis tout le temps.

C’est en cela que l’émission de ce soir trouve un intérêt. Sur les lacunes du système scolaire, sur ces étudiants en "Médiation culturelle" qui ignorent la définition de cette filière. "On a mis de l’imaginaire dans l’intitulé des cours", lâchent les demoiselles, désenchantées par leur cursus. Pas autant que leurs enseignants.

L.T.-G.

"18 ans j’entre en fac", France 3. 23 h 25

Commentaires

j'aimerai vraiment le revoir qqun l'a enregistré en format numérique?

Écrit par : guillaume | 13/10/2007

Moi je l'ai trouvé très interressant ce reportage. Ca m'a ramené trois ans auparavant, j'ai fait le même parcours que Meryl ou presque... J'ai vadrouillé pendant deux ans avant de trouver ma voie avec des petits boulots à la clé et çà m'a beaucoup appris. A part que je n'avais pas vraiment quitté le cadre scolaire de façon volontaire... Et quand j'ai voulu rerentré je n'avais pas fait le bon choix.. . Mais j'avais mis un point d'honneur à compléter en entier mon année de médecine avant de lâcher l'affaire.

Mais ce qu'elles disent est terriblement d'actualité. Mon grand frère a eu les mêmes désillusions et s'est réorienté à plusieurs reprises. Mon petit frère qui est rentré en Fac cette année s'est aussi posé beaucoup de questions, heureusement pour lui, il y a les ainés pour le guider dans ses choix et le conseiller pour comment bosser ^^

Les questions et les réflexions que soulèvent les parents sont les mêmes que les questions que ce sont posés mes parents à l'époque.

Néanmoins je trouve qu'elles illustrent bien un truc que j'avais ressenti très tôt au lycée. Le système éducatif est mal foutu. Au lycée c'est plein de connaissances mais bon c'est du remplissage de crâne plus qu'autre chose, çà n'apprend pas à fabriquer des adultes.

Les trois jeunes filles qu'ils ont montrés sont ambitieuses, l'une a décidé d'enseigner le haut bois cette année, l'autre a obtenu un stage grâce à une association et la dernière est quand même partie bosser trois mois loin de sa famille. Ce sont peut être des enfants "gâtées" mais au moins elles savent leur lacunes et se sont prises en main, choses que tout le monde... et je dirais pour y être la plupart des étudiants moi y compris, ne sont pas capables de faire.

Écrit par : La Plume | 13/10/2007

Les commentaires sont fermés.