Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/11/2007

Groland fête son âge bête

Jules-Edouard Moustic, Mickael Kael et les autres, fêtent ce soir les 15 ans de la Présipauté grolandaise

887348ce4c149b6ee3393124ae0a659c.jpgGroland a 15 ans. Enfin, "15 poils au cul, corrige l'irrévérencieux Jules-Edouard Moustic. On est en plein âge bête". Il est l’observateur inusable de la Présipauté la plus célèbre du monde. Chaque semaine, près de 2 millions de Français suivent les facéties du tout aussi incroyable président Salengro. Du premier JT dans Les nouveaux, en 1992, à Bienvenue chez Groland, en passant par Canal Régional ou Groland Sat, la chaîne cryptée feuillette ce soir cet album de famille plutôt atypique.

Mais comment fonctionne Groland ? Moustic nous éclaire : "Nous sommes une équipe de six auteurs. On écrit d'abord les histoires chez nous puis, le mardi matin, je réceptionne tous les textes avec Benoit Delépine (alias Mickael Kael). On présente les meilleurs aux quatre réalisateurs qui travaillent cette semaine-là. Ils font leur choix et ont jusqu’au jeudi pour tourner les séquences."

Pour donner vie à leurs personnages hauts en couleurs, les équipes font alors appel à des comédiens seniors assez fabuleux, qui n’hésitent pas à dire des horreurs. "C’est vrai que l'on a des petits vieux merveilleux, on les aime", reprend Jules-Edouard Moustic.

"Le plus incroyable d'entre eux est un ancien ambassadeur de 84 ans, capable de se déshabiller et de mimer un rapport sexuel avec une vache ! Il a dû être frustré toute sa vie et fréquenter que des gens qui ne rigolaient pas. Sur le tournage il nous dit souvent : «Vous savez, j’ai très bien connu le général De Gaulle en calbar avec la quéquette à l’air !»"

L'autre souvenir marquant a eu lieu lors de la fête annuelle qui réunit ces mêmes comédiens et les équipes de l’émission. "Une année, un papi endimanché est venu vers moi. Derrière lui, il y avait sa femme qui était vachement fière, et il me dit : «Excusez-moi de vous déranger, vous n’allez pas vous rappeler de moi, mais les couilles dans le papier alu, c’est moi»".

Mais la marque de fabrique de Groland, ce sont les vraies images d'actualités commentées à la sauce piquante. "Il y a un jeune homme qui est payé pour les sélectionner, reprend Moustic. Il nous présente un choix qui dure entre quatre et cinq minutes. On le regarde avec les auteurs et c’est dans le mouvement qu’on trouve la vanne."

"Il y en a toujours un qui sort une connerie, les autres bondissent dessus et on fait avancer le schmilblick comme ça. C’est souvent dans la rapidité qu’on trouve le meilleur mot. Mais beaucoup de choses passent à la trappe… Nous sommes tributaires de l'actualité. S’il n’y a rien, on peut écrire sur un mec qui répare un pneu !".

Des plus surréalistes aux plus trash, sans oublier les plus crétins… Groland Land vous fait revivre ce soir son adolescence. Il paraît même que sur le gâteau il y aura écrit "L'actualité, c'est vous qui la vivez, c'est nous qui en vivons".

Propos recueillis par Loïc TORINO-GILLES

"Groland Land" à 20 h 50 sur C+.

Suivi de "Gromadaire" et "Avida"

Les commentaires sont fermés.