Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2007

Enfances violées

La seconde partie du reportage consacré au 36, quai des Orfèvres est moralement pesante. A l'image des 90 policiers qui enquêtent jour et nuit au sein de la Brigade de protection des mineurs. Le groupe intervient quelque fois à temps, pour intercepter un amateur d'images pédo-pornographiques qui n'est pas encore passé à l'acte.D'autres fois trop tard. Quand les agressions sexuelles laissent déjà de lourdes séquelles, plus irréversibles encore quand elles sont commises par des parents.

Mais les viols de l'enfance sont multiples. Comme ceux de Malika et d'une vingtaine d'autres enfants roumains, éduqués pour voler. Ils se lèvent à 5 h chaque matin et travaillent 10 heures par jour sur le pavé parisien. Travaillent, car le rendement est exigé par cette mafia aux faits avérés.

Difficile pour autant de sauver ces enfants qui fuguent le jour même de leur placement en foyer. "On ne peut pas les protéger malgré eux", déplore un policier. Là encore, le mal est fait.  

L.T.-G.

"36 quai des orfèvres", France 3. Hier

Les commentaires sont fermés.