Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/01/2008

Les dérives de l'ANPE

C’est l’histoire de Jean-Marc, chef d’entreprise, qui, comme beaucoup de ses confrères, ne fait plus appel à l’ANPE pour recruter des candidats. Pour les besoins de Capa, il fait un test : dépose une annonce dans une agence pour l’emploi et, en parallèle, en publie une dans un journal.

Bilan 15 jours plus tard : 100 CV reçus grâce au journal, 4 avec l’ANPE. No comment. Hallucinant, ce reportage montre aussi comment certains agents "gonflent" les chiffres du chômage ou poussent à la radiation, pour se conformer aux objectifs de leur administration. On aurait aimé une réaction officielle, mais en deux mois, les journalistes n’ont pu l’obtenir. C’est qu’il y a du travail, à l’ANPE.

L.T.-G.

"Faites passer l’info", Canal +. 20 h 50

NDLR : Des réactions trop irrespectueuses et diffamatoires ont été supprimées.  Je vous engage à regarder le reportage de l'agence Capa et ses exemples qui sont accablants. Notamment des anciens agents de l'ANPE, repentis depuis, qui expliquent comment ils truquent les chiffres… Sans généraliser, ce point de vu a le mérite de pointer du doigt une administration qui travaille avec les moyens qu’on lui donne. Cela ne remet pas en cause son utilité, mais questionne.

Commentaires

Je viens de lire votre article sur le midi libre, si j'ai un conseil a vous donner, dite a votre Jean Marc qu'il existe sur le site de l'ANPE un Service à distance voici le lien http://www.anpe.fr/espaceemployeur/bur/Lien.do;jsessionid=HMfFskdX7V6fzqMdV2mlZA1ximQU0GhkQbwD4KunirtEVEGFYZpR!509695963
c'est très pratique car les CV sont consultables en temps réel une fois la saisie d'offre est terminée et en plus ça coute 0€ autrement dit moins cher que le cabinet qui lui a sélectionné 100cv , voila Pourquoi faire compliquer quand on peu faire simple?.
Cordialement
Un défenseur du service public.

Écrit par : Farouk | 15/01/2008

C'est toujours la même rengaine avec les journalistes! Sachez que l'ANPE fait du recrutement et donc apporte un service de présélection aux entreprises. Si les employeurs font appel à l'ANPE c'est justement pour ne pas recevoir 100 CV à étudier! Mieux vaut 4 bons profils qu'une centaine ne correspondant pas à l'offre. Au delà des chiffres, sachez que les conseillers sont convaincus par l'utilité de leur métier et si le privé (ex: cabinets de recrutement, intérims...) remplacait totalement le service public, vous pourrez, vous, les journalistes faire des reportages sur l'augmentation des exclus (+ de 45-50 ans, jeunes non diplômés, bénéficiaires des minimas...)!

Une conseillère qui essaye de résister aux attaques permanentes!!!

Écrit par : nad16 | 15/01/2008

Le reportage est édifiant. Mais les dérives de l'ANPE avaient déjà été dénoncées par la Cour des Comptes et par un livre récent.

J'espère qu'un véritable audit de l'inspection générale de l'administration permettra de faire table rase des pratiques scandaleuses en vigueur. Dommage si des têtes tombent : la direction de l'ANPE risque de se retrouver de l'autre côté du miroir... à retrouver du travail?

Écrit par : Antoine | 16/01/2008

Les commentaires sont fermés.