Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/01/2008

Ne passez pas à côté des Oubliées

C’est l’histoire du gendarme Christian Janvier, hanté depuis quinze ans par la disparition non élucidée de six jeunes femmes qui se ressemblent étrangement. Jacques Gamblin qui incarne cet homme blessé dans Les Oubliées, a été séduit par "le ton singulier, l’étrangeté et l’atmosphère" du scénario. "Janvier sait écouter, écouter au-delà des réponses, poursuit le comédien. J’ai été passionné par ce personnage qui, à force d’obsession, d’empathie avec les parents des victimes, se marginalise de la règle et des conventions".

"Le travail sur ce personnage, explique-t-il, s’est fait plus dans la réserve que dans la performance. Les situations le montrent en effet comme un obsessionnel, concentré, en circuit fermé. Il s’agissait donc de lui donner, au contraire, de la vie et de la légèreté à chaque fois que c’était possible".

Pour Hervé Hadmar qui réalise et signe le scénario de ce thriller psychologique en six épisodes, "les Oubliées sont nées d’une constatation. Dans beaucoup d’affaires criminelles, on trouve souvent un homme seul qui enquête depuis plusieurs années sur une affaire et qui s’est mis en danger dans sa vie personnelle et professionnelle".

"J’avais d’abord écrit une vingtaine de pages pour le projet de départ. Quand il a fallu en faire 6 x 52 minutes, j’ai appelé Max Herpoux qui est un ami et un excellent scénariste. Nous avons défini ensemble la structure de l’histoire." Et quelle histoire !

L.T.-G.

La noirceur de Gamblin

Les Oubliées doivent beaucoup au caractère de leur personnage principal. À ce flic névrosé, victime de trouble de la mémoire, qui surnage en eaux troubles et s’accroche à ces meurtres en série qu’il doit élucider, comme pour continuer à vivre. Un rôle tout en noirceur qui sied à merveille à Jacques Gamblin, épatant. France 3 nous a rarement habitués à tel projet : un thriller psychologique, prenant, quelquefois oppressant, aux antipodes des comédies sucrées diffusées habituellement sur son antenne. Un pari audacieux, doublé d’un schéma narratif complexe, qui est à l’image de la réalisation de cette fiction : haut de gamme.

Loïc TORINO-GILLES

"Les Oubliées, France 3. 20 h 50

Les commentaires sont fermés.