Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/01/2008

Épaves, épices et business

Les épaves européennes font le bonheur des pays d’Afrique. Jusque-là, rien de bien neuf. Mais l'Enquête exclusive consacrée aux 400 000 voitures qui trouvent un second souffle (souvent poussif) au Bénin et ailleurs, était instructive. On suivait Raoul, revendeur respecté à Cotonou, qui a pour habitude de faire son marché à Bruxelles.

Fini les Peugeot, l’homme se recentre sur les Japonaises "plus faciles à réparer et qui consomment moins. La négociation du prix n’est pas le plus difficile. Il doit surtout éviter les pillages sur les cargos au moment du transport. Plus étonnant, ce business profite aussi aux épiciers, bijoutiers et autres vendeurs de potions magiques. Mieux qu’un tigre, un grigri dans le moteur.

L.T.-G.

"Enquête exclusive", M6. 20 h 50. Rediffusion mercredi à 0 h 30

Commentaires

pk les épiciers, bijoutiers et autres vendeurs de potions magiques? j'ai raté ce passage alors si qqun pouvait m'expliquer....merci beaucoup par avance

Écrit par : manu | 24/01/2008

Car dans l'immense parking qui sert à vendre les voitures d'occasions (vraiment immense, il y a environ 40 000 véhicules), les camelots font des affaires en proposant sandwichs, épices... et ça marche ! Il y a tellement de monde.

Écrit par : ltorinogilles | 24/01/2008

Les commentaires sont fermés.