Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/01/2008

Rentabilité

Béziers, Bédarieux, Marvejols, Millau, Neussargues, Clermont-Ferrand, Paris… C'est l'histoire d'un train, l'Aubrac express, voué à disparaître. Une ligne qui répond pourtant à la notion de service rendu aux usagers. Mais avec l'ouverture totale du marché ferroviaire en 2009 (voulue par l'Europe), la SNCF abandonne cette notion au profit d'une autre : la rentabilité.

A la veille de l'appel national à la grève des services publics, la chaîne Planète consacre sa soirée à EDF, à La Poste et à la SNCF. Dans ce premier reportage, tourné en 2006, le constat y est alarmant : lignes à l'abandon, manque de moyens, concurrence de l'autoroute A75… Depuis, le train a déraillé entre Neussargues et Saint-Flour, avant d'être interrompu (provisoirement) entre Neussargues et Saint-Chély d'Apcher. Il devrait être remplacé cette année par un Corail Téoz entre Paris et Clermont-Ferrand. Cheminots et usagers ont des raisons d'être inquiets.

Les trois sujets sont passionnants.

L.T.-G.

"Soirée service public", Planète. 20 h 45

Les commentaires sont fermés.