Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/03/2009

Waits/Weill : de l’ombre jaillit la lumière

De "Black rider" à "Dreigrochen opera", en passant par "Lady in the dark" et "Frank’s wild years", la création Waits/Weill a rendu un hommage musical, mardi soir, au bluesman américain et au tourmenté germanique

Comme tombés du ciel, des luminaires viennent caresser de leur clarté le plateau de l’auditorium du Pharo (Marseille). Une intense lumière bleue, échappée du vaste écran qui couvre la scène, l’entoure d’une douceur irréelle. Puis la voix rocailleuse de Kris Dane, chapeau de cow-boy vissé sur la tête, fait voler en éclat cette quiétude.

Les âpretés de cette voix chaleureuse façon Luis Armstrong, viennent s’éteindre dans un mégaphone ; le son est proche des enregistrements du début du siècle dernier... Epatant. Outre Kris Dane, la soprano Judith Vindevogel interprète aussi cette fable grave qui parle "de vies boiteuses et d’amours défaites."

Bienvenue dans Waits/Weill, création contemporaine inspirée des chansons de l’Américain Tom Waits et de l’Allemand Kurt Weill. Une création de 2002 qui a fait swinguer et frissonner 750 spectateurs du Festival de Marseille ce mardi soir, dans un Palais du Pharo à l’acoustique rêvée.

Pour orchestrer le tout, l’enjouée formation bruxelloise "Ictus" a prouvé, s’il le fallait, qu’elle maîtrise à l’extrême l’art de la cacophonie organisée. Treize musiciens enjoués (clarinette, saxo, basson, tuba, claviers, accordéon, percussions...), rodés à l’exercice du "concert portrait" (l’ensemble est aussi en résidence à l’Opéra de Lille), qui ont su mettre en avant "le même génie mélodique subtilement asymétrique" que l’on retrouve chez Waits et Weill.

Le tout, appuyé par la mise en scène dynamique et audacieuse de Fabian Fiorini.

Ils avaient cent-vingt minutes pour rapprocher le blues de Waits aux chansons troubles de Weill (proche de Brecht). Ce furent cent-vingt minutes de bonheur.

Loïc TORINO-GILLES

Publié le 19 juillet 2006 dans Kesako

Commentaires

J'aime bien les gravatar cela égaie les commentaires!;;

Écrit par : mutuelle dentaire | 01/03/2012

J'aime bien les gravatar cela égaie les commentaires!;;

Écrit par : mutuelle dentaire | 02/03/2012

Les commentaires sont fermés.