Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/11/2007

STAR AC : Maureen espère "toucher"

Avec 17/20, la candidate régionale a obtenu cette semaine la meilleure note de la promo 2007 de Star Ac’

Comment se passe la vie au château ?

Ça se passe bien. Le plus dur, ce sont les proches qui vous manquent. Sinon, ce sont les claques au niveau du travail qu’il y a à faire, au niveau de plein de choses.

Qu'est-ce que vous êtes venue chercher à Star Ac’ ?

Une nouvelle expérience. Je souhaite me connaître mieux, doper mon potentiel… Et puis toucher un autre public, une autre structure, quelque chose de très organisé alors que je viens de quelque chose de très informel.

Ça a du bon, l’organisation ?

Ça a du bon. Parce que quand on a un projet et qu’on n’a pas de moyens, on est patron d’une petite entreprise dont il faut s’occuper.

Vous pensiez qu’une chanteuse jazzy avait sa place dans ce genre d’aventure ?

En fait, quand on est venu me chercher (lors d’un casting sauvage, NDLR), j’ai dit "non" tout de suite. Je ne me sentais pas au format Star Ac’. Et puis, on m’a dit que cette année on donnait la parole aux auteurs compositeurs. J’ai réfléchi et j’ai eu envie de confronter mon travail au public et aux professionnels qui sont ici. Pour le moment, c’est plutôt une très bonne expérience.

Ça vous fait quoi d’avoir obtenu la meilleure évaluation ?

J’appréhendais parce que je me demandais comment j’allais me sortir de tout ça. Je crois que l’audace que j’ai eue a payé, parce que j’ai choisi une chanson vers laquelle je ne serais pas allée spontanément (Je me sens si seul, de Marc Lavoine, NDLR). Après, au niveau de la composition, ils ont aimé, j’ai eu de la chance.

Là encore, vous vous attendiez à toucher autant ?

J’y ai mis tout mon cœur dans cette compo, donc oui, j’espérais arriver à toucher.

Qu’allez vous chanter ce soir sur le prime ?

Je fais un duo avec Christophe Willem sur Jacques a dit. J’en suis tout à fait ravie.

Qu’auriez-vous envie de dire à nos lecteurs de Montpellier ?

J’ai envie d’envoyer (il y a beaucoup de gens qui me connaissent dans le milieu de la musique à Montpellier) un gros bisou de Paris.

Vous en êtes partie quand ?

Il y a un an. Ce n’est pas trop dur, à part le soleil qui me manque. Mais comme on dit, à Paris on est plus près de Dieu dans ce métier !

Que faisiez-vous avant Star Ac’ ?

A Montpellier, je chantais dans des pianos-bars et à Paris j’ai travaillé dans un cabinet d’études. Ça, c’était un travail alimentaire et à côté j’étais au conservatoire.

Ce n’est pas frustrant de passer dix minutes au téléphone avec nous et de n’en avoir qu’une seule avec votre amoureux ?

Disons que c’est aussi une bulle d’oxygène qui me sort un peu du château.

Propos recueillis par Loïc TORINO-GILLES
"Star Ac", TF1. Ce soir à 20 h 50

Méchante

C’est connu, Il faut souffrir pour être belle" et les pauvres "victimes" de Top model, qui aspirent à devenir étoiles de podiums, vont en baver. Notamment avec Marine, la sadique coach en développement personnel, qui martyrise sans ménagement les futurs mannequins. "Allez, on monte le bâton, on lève le menton. Tu as mal ? On s’en fout. On ne te demande pas ton avis. Ici, tu suis notre avis". Voilà pour la mise en jambes.

Quant aux filles qui s’entendent trop bien, cette réplique : "Vous êtes des rivales. Pourquoi tu transportes ses affaires ? Jette-lui son survêtement". Mais Marine n’est pas que sadique. Elle est aussi poète : Tu pleures ? T’as raison, les larmes sont des armes."

Niveau pédagogie, Rosalie Afflelou, ancien mannequin, est pas mal non plus : "Si tu veux pas te faire teindre en brune, c’est ton choix. Mais ça aura des conséquences". Cette deuxième saison, toujours marrainée par Adriana Karembeu, a sélectionné 12 filles d’après 3 000 dossiers. Première élimination ce soir.

L.T.-G.

"Top model", M6. 19 h

23/10/2007

STAR AC : EXCLUSIF : Voici Maureen candidate de Montpellier

medium_F-Maureen.jpgElle s’appelle Maureen, est née le 8 janvier 1982 à Montpellier et dormira ce soir au Château de la Star Academy, à Dammarie-les-Lys en banlieue parisienne. Ils sont encore trente "étudiants" en lice, à attendre que leur sort soit dévoilé ce soir en direct sur TF1.
Maureen, 25 ans, a gagné la capitale en cours d’année "pour faire de la saisie informatique dans un cabinet d’études", nous confie la production. Elle est passionnée de soul, de jazz et de hip-hop et "a appris à jouer du piano en autodidacte". Ses influences musicales vont de Erykah Badu à Stevie Wonder en passant par Mc Solaar, Jamiroquaï, Finley Quaye, Amy Winehouse, Lenny Kravitz. "C’est une candidate qui devrait aller très loin dans ces quatre mois d’aventure", pense un proche de l’émission.
C’est donc reparti pour une septième édition entièrement remaniée, "ouverte à des influences musicales plus larges, comme le R’n’B", souligne Alexia Laroche-Jourbert, directrice du Château. Bien qu’enceinte, elle rempile mais sera remplacée par la redoutable Raphaëlle Richie, au moment de donner naissance à sa petite fille.
Grande nouveauté : l’éducation à la carte. Il y aura des cours obligatoires (le chant), mais d’autres optionnels, tels le jazz, le slam, la danse, la création musicale, l’improvisation… pour coller au plus près de la personnalité des star-académiciens. Autre révolution : les professeurs n’auront plus à sauver un élève sur le prime. Cette lourde tâche reviendra au jury composé de Pascal Nègre, patron d’Universal, d’Yvan Cassar, arrangeur notamment des concerts de Mylène Farmer, et du rappeur Passi. Cette méthode met aussi un terme (hélas) aux petits arrangements entre candidats… Outre la participation de Kamel Ouali et l’arrivée de Dj Abdel, l’immuable Nikos Aliagas sera aux manettes.

Côté dotation, la directrice précise "qu’il y aura bien 1 million d’euros", mais que cette somme sera échelonnée.

Démarrage ce soir, avec Céline Dion et Kylie Minogue, les marraines.

Loïc TORINO-GILLES

"Star Ac' 7", TF1. 20 h 50

18/10/2007

STAR AC : Une Nîmoise au Château

Après Julien le Nîmois-Lunellois de Nouvelle star, ou Simon le bûcheron audois de Koh-Lanta, la promo 2007 de Star Ac’ aura son candidat local… Plutôt sa candidate. Il s’agit de Florence, infirmière trentenaire native de Nîmes, qui a été sélectionnée sur internet parmi 12 000 inscrits. "C’est la plus discrète des trois prétendantes choisies au cours du casting en ligne", affirme la production. Florence, qui n'est pas issue d'un milieu d'artistes, a séduit le jury en chantant Marcia Baila des Rita Mitsouko et La Corse de KT Turnstall. Réouverture du Château mardi.

L.T.-G.

12/09/2007

KOH-LANTA : Jade et Kévin vainqueurs. Simon s'explique

Jade et Kévin remportent le jeu

Personne n'y avait songé ! Kévin, Varois et benjamin de l'épreuve, et Jade, Toulousaine au mental d'acier, ont remporté hier soir Koh-Lanta 2007, se partageant ainsi 100 000 €, en direct sur TF1. "Les jumeaux", comme ils se définissent, ont résisté aux 40 jours d'enfer sur l'île paradisiaque de Palawan et n'ont pu être départagés par les autres candidats.

Ce n'était pas "l'Audoise officielle" de la compétition. Mais Jade nous confiait hier son attachement à l'Aude. "Je suis née à Avignon, mais j'ai passé mon enfance à Lézignan, puis à Narbonne. C'est après mon bac que j'ai déménagé à Toulouse."

De cette aventure, l'amazone ne garde "que du positif". Et bien sûr, "les gens extraordinaires rencontrés". Simon et Kévin en tête. Puis, "les épreuves très difficiles et le dépassement de soi..." Sans oublier cette anecdote prémonitoire : "La première nuit, j'avais déjà été attiré par Kévin, Simon et Maryline. Alors qu'on était en train de mourir de froid, nous avons dormi ensemble. Je me souviens avoir dit à Maryline : "Ce serait bien qu'on gagne tous les quatre". Et voilà, on a fini tous les quatre !"

Quant à savoir pourquoi elle a préféré Kévin à Maryline pour partager la finale, elle explique d'abord "que ça aurait été Simon. Mais il n'a pas trouvé le totem. Alors mon choix s'est porté sur Kevin, mon acolyte, malgré le mérite qu'a Maryline".

L.T.-G.

---*---

ENTRETIEN

Simon : "Koh-Lanta je m'en souviendrai toute ma vie"

Le bûcheron audois n'a pas gagné le jeu d'aventure de TF1. Mais il termine la tête haute !

medium_f-simon.jpgQue retiendrez-vous de cette expérience ?

Je m'en souviendrai toute ma vie. C'était vraiment très positif. Les bons moments vous font vite oublier les mauvais. Et puis la réaction des gens à l'extérieur m'a fait chaud au coeur. Ils m'ont dit "tu es resté le même", c'est important.

Qu'est-ce qui était le plus dur ?

De ne pas avoir de nouvelles de ma fille et de ma femme. Et ensuite, les longs moments sur l'île, quand on a fait le tour et qu'on a du mal à trouver des trucs à manger... Au bout d'un moment on attend, on attend, puis on en a marre. Heureusement qu'il y a des jeux, sinon il y aurait des pendaisons !

La faim, c'est ce qui fait le plus souffrir sur l'île ?

Les premiers jours, j'avais les mêmes portions de nourriture que Jade qui fait 53 kilos, alors je pèse le double. Le fait de ne pas manger, c'était vraiment dur. J'étais crevé, je partais aux épreuves en sachant que je pouvais me donner à fond... Ça c'est plutôt traduit par de la fatigue que par des fringales...

Comment était l'ambiance sur l'île, surtout après la réunification ?

Après la réunification, j'ai trouvé ça plutôt cool. Je me suis éclaté, j'ai appris à connaître Laurent, Philo, Adrien... Et même Greg (Grégoire, NDLR). Son problème, c'est qu'il se mettait une pression énorme, comme si on allait l'envoyer à la chaise électrique.

Il y a des candidats que vous revoyez ?

J'en revois pas mal. Jade est venue plusieurs fois à Lézignan avec son ami Olivier qui est devenu un copain... Kevin est aussi est venu manger à Lézignan. J'ai vu Laurent, le Sétois, deux ou trois fois. Ainsi qu'Erick, le Nîmois, et Maryline qui est descendue de chez elle pour assisterr au match de rugby à Perpignan le week-end dernier.

Vous regrettez certains votes, comme l'élimination d'Erick ?

Avec le recul, je pense qu'Erick méritait plus sa place que Patrick. Mais sur le moment, c'était logique de voter contre lui, parce que c'était un jaune. J'aurai aussi aimé garder Laurent...

Les images qu'on voit à la télé sont-elles fidèles ?

Dans l'ensemble oui. Mais je voudrais dire que j'ai ramené du poisson tous les jours. Notamment une raie de plusieurs kilos et on l'a jamais vue ! Vers la fin, la production a plus montré les chamailleries que le côté aventure, c'est dommage...

Hier soir, vous avez perdu pendant la course d'orientation...

Ça ne m'a pas empêché de montrer aux autres comment faire marcher la boussole... Mais je crois que pour trouver le totem, il fallait aussi avoir un gros coup de "cul".

Vous êtes déçu ?

Non, pas tant que ça. J'ai fait un beau parcours. Ma femme et ma fille me manquaient énormément. Je suis resté pour elles.

Vous pensiez tenir aussi longtemps ?

Au début, quand je suis allé à l'infirmerie, je pensais que j'allais craquer dans les jours qui suivaient. Tout compte fait, je me suis un peu requinqué. Mais je ne pensais pas aller super loin.

Qu'avez-vous garder comme souvenir ?

Le jour où on est allé dans la grotte pour récupérer des amulettes, la plongée sous-marine et la première fois où j'ai ramené le poisson.

Et le Simon d'avant et d'après Koh-Lanta, il a changé ?

Pas trop. Je m'emporte un peu moins.

Propos recueillis par Loïc TORINO-GILLES

 

 

 

03/09/2007

Séduction

Il y eut l'ère des rencontres par internet. Puis, outre- Atlantique, des producteurs imaginatifs inventèrent Next. Ce programme doublé en français et repris sur la TNT par Europe 2 TV, donne la possibilité à une damoiselle ou un damoiseau, de rencontrer cinq lovers. S'enchaînent des rendez- vous express auxquels on peut dire « au suivant » sans raison. On vous en parlait cet été dans cette même chronique. Sachez qu'une version bien de chez nous a été tournée en juillet à Montpellier. Elle sera bientôt diffusée sur cette même chaîne dédiée aux 15-24 ans.

Jamais en panne d'inspiration, les mêmes producteurs américains viennent d'ouvrir une nouvelle ère avec Exposed. Cette fois-ci, le candidat est relié par oreillette à son meilleur ami qui, dans un camion, analyse avec un détecteur de mensonges les propos des prétendants. Cela n'a rien de scientifique, explique la production, mais ça permet de mettre à nu un jeu de la séduction qui passe souvent par le mensonge.

L.T.-G.

"Exposed", Europe 2 TV à 12 h et 18 h 15.

01/09/2007

Les Triplées remportent Secret story

Les téléspectateurs les aiment. Cyrielle, Johanna et Marjorie, les triplées audoises, ont remporté vendredi soir l’émission de télé-réalité Secret story. En finale face à "Xababa", les Narbonnaises ont conclu ces 69 jours d’aventure par un chèque de 150000 euros remis en direct sur le plateau de TF1. Elles ont ensuite rejoint Raissac-d’Aude, où elles vivent pour fêter la victoire entre amis.

L.T.-G.

30/08/2007

Haro harem

Non - hélas peut-être ? -, la polygamie n'est pas entrée dans les us et coutumes de notre pays. Pas non plus sur des parcelles de terre insulaire, aussi tentantes soient-elles. Quelle déculottée pour Ben, le Marseillais de L'Île de la tentation, qui se voyait vivre tel un pacha, chouchouté par des créatures dévouées corps et âme.

Sans jamais manquer d'aplomb, il a souhaité lors du feu de camp que sa compagne Fiona reparte avec lui... Quant à son escapade amoureuse avec la tentatrice Stéphanie ? Avec force sérieux, Ben a proposé à sa chérie de revoir celle pour qui il a eu un coup de coeur. En somme, de tester les donzelles pour savoir laquelle des deux est digne d'être la femme de sa vie.

Notre fable tristement contemporaine a une morale. Pendant le générique, la bienveillante production nous a donné des nouvelles du couple. Non seulement Ben n'a pu reconquérir Fiona après s'être (enfin) aperçu qu'il en était fou amoureux. Mais en plus, son histoire avec Stéphanie a tourné en eau de boudin.

A vouloir trop avoir l'on perd tout, comme dit le proverbe.

L.T.-G.

22/08/2007

Koh-Lanta : Laurent en VO-ST

C'est à croire qu'au-dessus de Valence, dans le « grand nord de la France » comme on dit à Marseille, on ne capte rien à l'accent chantant du midi. Les stridulations des cigales, les matins passés à la criée, les après-midi à jouter sur la tintaine... Tout ça, « les Parigots y z'y comprennent que dalle ». Ils ont l'accent pointu. Nous, on pêche sur un pointu... À croire qu'à Sète, on communique par un étrange patois qui se transmet jalousement de famille en famille.

On l'évoquait le 29 juin, pour le lancement de la nouvelle saison de Koh-Lanta sur TF1 : les propos de Laurent, le Sétois de l'aventure, sont presque intégralement sous-titrés. Ce qui a plutôt agacé les amis et les proches du candidat, mais aussi plusieurs habitants du pourtour de l'Etang de Thau qui s'en offusquent presque.

Faut-il être « escagassé » pour autant ? Pragmatique, Laurent voit en ce sous-titrage un petit avantage... Il est le seul à pouvoir être compris des sourds et malentendants. Bien vu !

L.T.-G.

16/08/2007

La tendresse des mufles

Ah il ne manque pas d'air, le petit Anthony ! Après s'être jeté dès le premier soir dans les bras de plusieurs tentatrices - il avait peloté l'une d'entre elles - ce garçon naïf coiffé comme un Playmobil, reprochait mercredi soir dans le programme intellectuel qu'est L' Île de la tentation, la "froideur" de Lise, sa copine. Cette vendeuse de dix ans sa cadette, qui craignait un nouvel écart, avait toutes les raisons d'avoir les poils qui se hérissent. Le pauvre petit garçon, à qui la vilaine fi-fille refuse de faire des gros câlins, est naturellement allé chercher un corps plus accueillant.

Ben, le Marseillais, n'est pas mal non plus. Quand Fiona sa fiancée redoute que ce dernier lui échappe, il répond du tac au tac : "Alors ce n'est pas une femme forte ! Et moi, il me faut une femme forte. Je suis comme je suis... Tant pis pour elle !" Voila qui a le mérite d'être clair et qui en dit long sur la solidité (véracité ?) de ces couples.

Mais à une semaine du dernier épisode, tout est encore possible. Quand même, dans ce bestiaire télévisé, la leçon de tendresse de ces deux mufles valait bien son pesant de cacahuète.

L.T.-G.

"L'île de la tentation", TF1. Dénouement mercredi prochain.