Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/03/2008

Et Larry inventa le porno

Un film retraçant la vie dissolue de Larry Flint, qui a bâti sa fortune avec le magazine porno Hustler, ne pouvait se faire sans un minimum de transgression et de provocation. Avant même sa sortie en salle, en 1997, l’affiche qui représentait le héros enroulé dans le drapeau américain, crucifié sur un corps de femme nu, suscita une violente polémique, en Europe et aux Etats-Unis, et due être retirée. Le film de Milos Forman est une belle réussite, auréolé d’un Ours d’or (Berlin), d’un Golden globe et de deux nominations aux Oscars. Quant au vrai Larry Flint, il incarne le juge Morrissey, celui qui l’avait envoyé derrière les barreaux. Si ça, c’est pas de la provoc’.

L.T.-G.

"Larry Flint", RTL9. 20 h 45

20/03/2008

Plus enfoirés

Au moment où Le secret des Enfoirés, compilation du dernier spectacle, vient de paraître en CD et DVD, et dont l’achat permet de financer 19 repas au profit des Restos du cœur, la chaîne bretonne TV Breizh (accessible sur satellite), propose, ce soir, une grande soirée qui égrène un florilège des meilleures prestations des concerts passés.

Muriel Robin, incontournable "Madame Loyal" de la troupe, anime ce moment d’humour et d’émotion, et reçoit dans un bus qui sillonne Paris quelques vedettes qui se souviennent avec bonheur de leur participation. Deuxième rendez-vous dimanche, toujours sur l’antenne de TV Breizh, avec la diffusion de La caravane des Enfoirés, le show très enjoué de l’année dernière (et aussi un des meilleurs).

L’occasion de rappeler que ces Enfoirés d’artistes participent et s’investissent gracieusement dans cette action et que leur travail rapporte près d’un tiers des ressources de l’association créée par Coluche en 1985, soit 26 millions d’euros. On ne peut qu’applaudir.

L.T.-G.

"Best of Les Enfoirés", TV Breizh. 20 h 45

19/03/2008

Tortue Ninja

Alors que les auditions de Nouvelle star se poursuivent (20 h 50), c’est une des étoiles les plus emblématiques de l’émission qui brillera juste après, avec la rediffusion d’un documentaire intimiste réalisé en 2006. L’histoire du gringalet Christophe, que la volubile Marianne James surnomma "la tortue", en rapport avec sa démarche voûtée qui lui donnait l’air d’un pantin désarticulé. Le jeune homme s’est peu à peu fait un nom - Willem - en sortant de sa carapace. Swing, blues, variété calibrée… ce touche-à-tout est aussi souple et à l’aise qu’un Ninja. On le découvre pendant l’enregistrement de son - très bon - premier album (Inventaire), avec Zazie, Valérie Lemercier, Bertrand Burgalat ou encore Philippe Katerine.

L.T.-G.

"Une tortue nommée Christophe Willem", M6. 22 h 50

18/03/2008

Bistouri

Plus de sexe, de rebondissements, de drogue, de guest star… telle sera la cinquième (ultime ?) saison événement de Nip/Tuck, diffusée pour la première fois en France ce soir. Christian Troy et Sean McNamara, nos as du bistouri, quittent Miami pour s'établir à Los Angeles, cité encore plus superficielle. Premier pari à relever pour nos chirurgiens esthétiques : se faire une clientèle. Chose difficile dans une ville où la concurrence est féroce. Pour y arriver, ils vont devenir consultants d'une série médicale. Ce qui permettra à McNamara de fricoter avec une des comédiennes.
Autre bonne nouvelle : Matt et Kimber quittent la scientologie. Mais choisissent très vite une nouvelle addiction : l'héroïne. Le couple sera prêt à tout (même à envisager le retour de Kimber dans le porno) pour financer ses doses. Enfin Julia, dont les deux médecins sont amoureux, viendra leur annoncer une nouvelle… troublante ! Les fans vont adorer.

L.T.-G.

"Nip/Tuck, saison 5", Paris Première. 23 h 35

17/03/2008

Père, mère et sœur

A mi-chemin entre Sister Act et Papy fait de la résistance, ce téléfilm narre l'histoire de cinq prostituées qui, à l'aube du débarquement, se réfugient dans un couvent pour échapper à l'envahisseur allemand. Michèle Bernier n'incarne pas une de ces filles de joie, mais sœur Suzanne, une nonne au caractère bien trempé qui porte la culotte et dont les répliques doivent faire sourire père Choron (qui n'était pas un cureton…). La comé- dienne est utilisée ici à contre-emploi de son rôle sombre et angoissant de mère meurtrière dans la fiction Vérités assassines (dont le dernier volet est diffusé mercredi sur France 2). Tout cela est bien léger, mais on passe un moment agréable.

L.T.-G.

"Marie & Madeleine", TF1. 20 h 50

F1 sur TF1 : comment ça marche ?

Hier, TF1 diffusait le 1er des 18 Grands Prix de Formule 1 de la saison. En amont, l'équipe de Noël Carles s'était donné rendez-vous à Jerez, en Espagne, pour assister aux derniers essais et évoquer les nouveautés qui vont rythmer « un monde où tout se joue au dixième de seconde ».
Pour les téléspectateurs, le spectacle s'annonce riche en rebondissements. « Déjà, avec l'abandon de l'antipatinage et de l'assistance électronique », explique le patron de la F1 sur TF1.
Autre grand moment de spectacle, la course nocturne sur le circuit Singapour, qui se disputera le 28 septembre. Les F1 ne seront pas équipées de phares, mais la combinaison des éclairages de 240 pylônes donnera l'illusion de la lumière du jour. Et pour satisfaire davantage les aficionados, les essais qualificatifs seront diffusés en direct tous les samedis. « On pourra voir les trois séances qui permettent d'établir la grille de départ de la course ».
Pour un montant tenu secret, la chaîne a acheté les droits de diffusion à la FOM jusqu'en 2012. Et l’organisation mondiale impose des règles plutôt drastiques. « Nous sommes un peu limités dans notre savoir-faire, reprend Noël Carles. Pour F1 à la Une, notre magazine, la FOM nous impose de rendre l'antenne à 13 h 55’30’’. Nous devons ensuite envoyer nos cassettes à leurs 12 avocats qui veillent au respect de ses règles. »
Concrètement, TF1 doit reprendre les images fournies par le signal international. Mais c'est quand même une équipe de 25 personnes qui assure le contenu des magazines. Autant de moyens pour donner l’illusion d’une «accréditation virtuelle ».

A Jerez, Loïc TORINO-GILLES

16/03/2008

Une balle, un juif

On croyait tout savoir des atrocités de la Seconde guerre mondiale. Il existait pourtant un pan sombre et secret des dérives de la déportation. Des exécutions par millions (1,8 pour être précis), dans l'ex-Union Soviétique, cordonnées par des commandos de SS. Des assassinats au coup de fusil : "une balle, un juif". Quand cette folie dévastatrice ne choisissait pas d'enterrer les victimes vivantes.

Ce massacre a pu être révélé grâce à l'opiniâtreté d'un prêtre français, le père Patrick Desbois. L'homme d'église s'est battu pendant sept ans pour mettre à jour ce drame masqué par le rideau de fer.

Si vous avez raté la spéciale Pièces à conviction consacrée à cette "Shoah par balles", France 5 la rediffuse ce soir.

Un récit pour que les mémoires n'oublient jamais, suivi par un poignant débat avec Simone Veil. Belle initiative du service public, de proposer des programmes durs mais nécessaires en prime time.

L.T.-G.

"Shoah par balles", France 5. 20 h 40

14/03/2008

Fornication

DEVANT L’ÉCRAN
par Loïc TORINO-GILLES

Californication joue la carte de la provoc à fond ! Dès la première scène, dans une église : David Duchovny, qui incarne Hank, un romancier en mal d’inspiration, rêve qu’une bonne sœur lui fasse un petit plaisir dans le confessionnal. Le ton est donné. C’est cru, cruel, pas vraiment onirique…

Comme son nom l’indique, la série se déroule en Californie. Le sujet principal étant la fornication. À défaut de laisser parler son stylo, Hank s’exprime avec son entrejambe et saute (sur) tout ce qui bouge : inconnue, baby-sitter, amie… et aussi la fille du nouveau compagnon de son ex.

La surprise vient de cette dernière, jouée par Madeline Zima. Les téléspectateurs de M6 la connaissent bien car elle a longtemps interprété Grace, la dernière des enfants Sheffield dans Une nounou d’enfer. C’est ici une redoutable et brûlante adolescente.

On trouve quand même une fêlure, dans la vie de Hank. Sa fille, Rebecca, avec laquelle il est incapable de communiquer. Et Karen, son éternel amour, que la venue à Los Angeles a métamorphosée. Sûr, le romantisme est mort et enterré.

L.T.-G.

"Californication", M6. 23 h 20

13/03/2008

Be happy !

Croisement entre un kangourou et un écureuil, Wubbzy est un concentré de bonheur. Une boule de joie qui vit dans un arbre, sautille et chante dans un décor bariolé et linéaire qui fait penser au jeu Mario Bros. Son amie, Wookie, est une lapine malicieuse qui peut fabriquer en moins de deux un robot géant de poule pondeuse ! On trouve aussi Walter, le matheux, qui a toujours une formule pour se sortir de vilaines situations. Wubbzy a une autre particularité : une queue « courbée et farfelue ». Pas vraiment un handicap, même si certains le raillent quand il veut disputer une partie de ballon "tape-tape". Cela donne l'occasion de parler de tolérance. Frais, joyeux, plein de bonnes attentions...

L.T.-G.

"Wow ! Wow ! Wubbzy !", Piwi. 16 h. Week-end 8 h

12/03/2008

Pas le Pérou pour les Catalanes

Laissons de côté la polémique qui touche Pékin express. Hier soir, le drame c'était la sortie de Delphine et Christila. Après 23 jours de galère, d'autostop, un estomac barbouillé, un vilain rhume... Mais surtout, les belles rencontres qui ont nourri ce périple au Brésil et en Bolivie. L'hypnotique désert de sel d'Uyuni a eu raison des infirmières de Saint-Féliu-d'Avall, près de Perpignan, éliminées aux portes du Pérou. La faute au 4x4 qui les transportait vers la victoire et dont un pneu a éclaté. Au final, les filles gardent le sourire : "Notre bilan est positif. On s'est dépassé et on s'est bien marré." Des fous rires, les brunettes en laisseront. Et ça, ce n'est pas truqué.

L.T.-G.

"Pékin express", M6. Hier