Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2008

Blablabla

Mais pourquoi nos héros sont-ils si bavards ? Pourquoi dans les fictions françaises, quand un personnage doit analyser le poil de fesse d'un criminel, il nous l'explique pendant cinq minutes ? "Alors, je prends le poil, je le mets dans le tube, maintenant, je vais lancer l'analyse…". Super !

Franchement, les Français, même ceux qui regardent TF1, ont toutes leurs facultés mentales. Gros carton rouge pour la troisième saison de RIS Police scientifique, les Experts "made in France", qui avaient pourtant tout pour séduire. A commencer par ce casting, renouvelé de son chef, offrant avec enthousiasme des flics enquêteurs crédibles. Les histoires aussi, un peu moins cousues de fil blanc, qui réussissent parfois à nous tenir en haleine. Même les décors, habituel talon d'Achille de notre production télévisuelle, sont réussis.

Petit message aux scénaristes, pitié, dites à vos personnages de la boucler un peu ! Faites les agir, au risque de les voir disparaître.

L.T.-G.

"RIS Police scientifique", TF1. 20 h 50

30/01/2008

PEKIN EXPRESS : Djobi Djoba

"Vous aimez la musique espagnole ?", ont-elles lancées en introduisant le CD de "Djobi Djoba" dans l'autoradio de la camionnette de leur chauffeur. Christila et Delphine, les catalanes de Pékin express, ont poursuivi avec la même bonne humeur cette deuxième étape du jeu d'aventure.

Sept cent kilomètres de Tiradentes à Diamantina, au Brésil, sur la route des chercheurs d'or. Toujours piquantes, malgré une nuit à la belle étoile, dévorées par les moustiques. Un peu stressées tout de même, quand Christila pense qu'un de ses chauffeurs de fortune est "un trafiquant de drogue". Non, elles ne passeront pas la nuit au poste de police, ni zigouillées par leurs voyous.

Les deux infirmières à l'hôpital psychiatrique de Perpignan prendront ensuite… une ambulance et arriveront sixièmes. Elles sont donc encore en lice, avec les huit autres équipes. Térence et Olivia, les amoureux qui se bécottent tout les 100 mètres finissent premier. A noter, aucune élimination.

L.T.-G.

"Pékin express", M6. Hier soir

29/01/2008

Images

Chaque jour dans Midi Libre et dans la quasi-totalité des journaux en France et dans le Monde, l'Agence France Presse fournit un millier d'images réalisées par ses 270 photographes. Mais que se cache-t-il derrière ces clichés figés ?

France 5 nous embarque en reportage avec 5 photographes de l'AFP, qu'une équipe d'Actual prod a suivi pendant plusieurs mois. De la campagne présidentielle au Festival de Cannes, en passant par le conflit des dockers sur le port de Marseille, ces reporters tout terrain (ils couvrent les grands conflits, le sport, la mode, la politique…), livrent leurs impressions et leurs analyses, et notamment le fait que la photo ne reflète pas toujours les conditions dans lesquelles elle a été prise.

Ils expliquent encore comment ils luttent contre les petites manipulations du monde de la communication, du show-biz et de la politique pour réaliser l'image que les autres n'auront pas. Passionnant. Suite le 5 février.

L.T.-G.

"AFP, profession photographe 1/2", France 5. 21 h 45

28/01/2008

Bande annonce : Docteur House


Docteur House, saison 3

Krach

C'est ce qui s'appelle être réactif. Pour coller au plus près de l'actualité, M6 a renvoyé Tom Cruise dans sa Firme, et convoqué Ewan McGregor qui incarne dans Trader, l'ambitieux courtier qui a ruiné la Baring's Bank au Royaume-Uni. Ce film est inspiré de l'histoire de Nick Leeson, jeune loup de la finance, qui s'est senti pousser des ailes le jour où il a été promu à Singapour.

En accumulant et en dissimulant des pertes pharaoniques (860 millions de livres sterling), il entraînera la chute d'une des plus vieilles instituions britanniques. Les faits se sont déroulés en 1995. Après une brève cavale, l'homme a été condamné puis emprisonné jusqu'en 1999. Atteint d'un cancer du colon pendant son séjour en prison, Nick Leeson a écrit un second ouvrage, dans lequel il raconte son combat contre la maladie.

Ce soir, avec la diffusion de ce film oppressant et prenant, gageons que l'audience ne provoquera pas de krach...

L.T.-G.

"Trader", M6. 22 h 50

27/01/2008

L’ami Chirac

Paisiblement installé derrière son bureau, l’ancien président reçoit Catherine Ceylac pour parler de son amitié avec Jean-Louis Debré. Oublié le faste de l’Élysée, point de dorures : le parquet est recouvert d’un grand tapis clair, le mobilier, cosy, est noir, les murs sobrement blancs. Costume gris, chemise à rayures azur, verbe précis… Chirac ne tarit pas d’éloges sur "ce fils de" qui s’est forgé un prénom grâce à "une forte personnalité".

Bien sûr, Debré a été "un excellent parlementaire, un excellent ministre et un excellent président du parlement". C’est aussi "le contraire de l’égocentrisme". Mais l’homme a une autre qualité : dans son frigo, il y a toujours la bière préférée de l’ex-pensionnaire de l’Élysée. Pas étonnant avec tout cela, qu’en 1994, Chirac lui ait avoué : "Je te considère comme mon fils".

Invité de l’émission dominicale Thé ou café, M. Debré viendra présenter son roman Quand les brochets font courir les carpes (Plon). Polar que l’ami Chirac a eu le temps d’apprécier, depuis sa retraite.

Loïc TORINO-GILLES

"Thé ou café", France 2. 7 h

26/01/2008

Comédie fête dix ans de rire

ANNIVERSAIRE La chaîne du satellite célèbre "dix ans et deux mois de déconne" à partir de ce soir

Les Robin des bois, Michaël Youn, Kad et Olivier, Stéphane Guillon, Cyril Hanouna, Axelle Laffont, Philippe Lelièvre, Jonathan Lambert, Nicolas Deuil, Alain Chabat, Daniel Prévost, Christophe Dechavanne, Raphaël Mezrahi, Virginie Lemoine, Patrick Bosso, Charly et Lulu, Pierre Mathieu, Florence Foresti, Omar et Fred, Eric et Ramzy, Arthur, Patrick Timsit… La liste est longue ! Certains de ces humoristes sont nés sur la chaîne. D’autres ont présenté La grosse émission, qui reste le programme culte de Comédie.

Les abonnés de CanalSat connaissent bien ce canal de la déconne, lancé il y a "dix ans et deux mois" par l’ancien Nul Dominique Farrugia. En guise de gâteau, dix rendez-vous vont remuer vos zygomatiques jusqu’au samedi 2 février. On assistera notamment à la résurrection de La grosse émission, à suivre dès 19 h 45 puis après le prime-time.

Spectacles et films viendront chasser la grisaille dès 20 h 45. Coup d’envoi ce soir avec le one-man-show Elie Semoun se prend pour qui ? A suivre demain Jamel Show et Jamel au travail. Lundi et mardi réservés au cinéma avec 40 jours et 40 nuits puis FBI : Fausses blondes infiltrées

Une chose est sûre ; on n’a pas fini de rire, et c’est tant mieux !

L.T.-G.

25/01/2008

Rouge sang

Assez convaincant, Thomas Jouannet dans le rôle d'Henry Dunant, l'orgueilleux et humaniste fondateur de la Croix-Rouge. Un homme de conviction, dont le parcours est brillamment conté par Dominique Othenin-Girard. Conté, car les raisons de l'affrontement des armées franco-sardes et autrichienne, dans la Lombardie du XIXe, restent en arrière plan.
Le téléfilm s'attarde sur les horreurs de cette guerre ; sur ces corps déchiquetés et trimbalés dans un hôpital de fortune. L'arrivée de Dunant à Solférino changera sa vie et celle de l'humanité. Ce parcours du combattant, pour convaincre les Etats d'autoriser la création d'une société de secours qui soigne les blessés sans se préoccuper de leurs nationalités, est mis en évidence. Dix ans d'une croisade ardue qui lui vaudra de recevoir, en 1901, le 1er Nobel de la Paix. Une fable sur la passion d'un homme en avance sur son temps.

L.T.-G.

"Du rouge sur la croix", Arte. 21 h

*-*-* 

Relisez aussi l'interview du réalisateur en cliquant ici :

http://devantlecran.midiblogs.com/archive/2007/02/28/inte...

24/01/2008

11-Septembre

Les discours de Hambourg sont présentés comme une fiction. Il s'agit pourtant d'un documentaire inspiré des "leçons" de l'imam Mohammed Farazi, assénées dans une Mosquée de Hambourg. Ce religieux intégriste aurait éveillé les "vocations" de trois terroristes impliqués dans les attentats du 11-Septembre. Le lien a été établi quelques années après le drame qui a bouleversé les Etats-Unis.

Les prêches, qui étaient enregistrés à l'époque, ont été traduits par le réalisateur Romuald Karmakar. Ils se présentent à présent sous la forme d'une lecture, extrêmement lente (le tout dure quand même 2 h 15), que le ton très neutre du comédien Manfred Zapatka rend soporifiques.

Il faut attendre plus de la moitié du programme pour que les phrases les plus cinglantes arrivent jusqu'à nos oreilles. Jamais poursuivi en Allemagne, l'imam a finalement été condamné au Maroc à 30 ans de prison pour son incidence dans les attentats de Casablanca en 2003.

L.T.-G.

"Les discours de Hambourg", Arte. 21 h

23/01/2008

Rentabilité

Béziers, Bédarieux, Marvejols, Millau, Neussargues, Clermont-Ferrand, Paris… C'est l'histoire d'un train, l'Aubrac express, voué à disparaître. Une ligne qui répond pourtant à la notion de service rendu aux usagers. Mais avec l'ouverture totale du marché ferroviaire en 2009 (voulue par l'Europe), la SNCF abandonne cette notion au profit d'une autre : la rentabilité.

A la veille de l'appel national à la grève des services publics, la chaîne Planète consacre sa soirée à EDF, à La Poste et à la SNCF. Dans ce premier reportage, tourné en 2006, le constat y est alarmant : lignes à l'abandon, manque de moyens, concurrence de l'autoroute A75… Depuis, le train a déraillé entre Neussargues et Saint-Flour, avant d'être interrompu (provisoirement) entre Neussargues et Saint-Chély d'Apcher. Il devrait être remplacé cette année par un Corail Téoz entre Paris et Clermont-Ferrand. Cheminots et usagers ont des raisons d'être inquiets.

Les trois sujets sont passionnants.

L.T.-G.

"Soirée service public", Planète. 20 h 45