Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/03/2008

Folie latente pour Michèle Bernier et Zabou Breitman

La psychiatre Véra Cabral (Zabou Breitman) est appelée en catastrophe dans la cellule de Giselle Leguerche (Michèle Bernier), qui vient de prendre en otage un bébé.

Bien plus qu'une intervention, cette rencontre va bouleverser sa vie sentimentale, et la plonger dans une histoire familiale aux racines enfouies dans le secret de la guerre d'Algérie.

Adapté du polar Double peine, de la romancière Virginie Brac, Vérités assassines (diffusé ce soir sur France 2) traque les profondeurs abyssales de l'humain. Un duel de comédiennes poignantes, qui baigne dans une tension psychologique où la folie est latente.

Un téléfilm lourd pour lequel Michèle Bernier s'est impliquée émotionnellement. « Je tenais à être le plus juste possible dans les crises de démence et les instants de profond désarroi, confie-t-elle. Arnaud Sélignac, le réalisateur, m'a conduite au plus près de la pathologie. Le tournage a été difficile. À un certain moment je me demandais si je n'allais pas devenir cinglée ! »

L.T.-G.

"Vérités assassines", France 2. 20 h 55