Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2008

F1 sur TF1 : comment ça marche ?

Hier, TF1 diffusait le 1er des 18 Grands Prix de Formule 1 de la saison. En amont, l'équipe de Noël Carles s'était donné rendez-vous à Jerez, en Espagne, pour assister aux derniers essais et évoquer les nouveautés qui vont rythmer « un monde où tout se joue au dixième de seconde ».
Pour les téléspectateurs, le spectacle s'annonce riche en rebondissements. « Déjà, avec l'abandon de l'antipatinage et de l'assistance électronique », explique le patron de la F1 sur TF1.
Autre grand moment de spectacle, la course nocturne sur le circuit Singapour, qui se disputera le 28 septembre. Les F1 ne seront pas équipées de phares, mais la combinaison des éclairages de 240 pylônes donnera l'illusion de la lumière du jour. Et pour satisfaire davantage les aficionados, les essais qualificatifs seront diffusés en direct tous les samedis. « On pourra voir les trois séances qui permettent d'établir la grille de départ de la course ».
Pour un montant tenu secret, la chaîne a acheté les droits de diffusion à la FOM jusqu'en 2012. Et l’organisation mondiale impose des règles plutôt drastiques. « Nous sommes un peu limités dans notre savoir-faire, reprend Noël Carles. Pour F1 à la Une, notre magazine, la FOM nous impose de rendre l'antenne à 13 h 55’30’’. Nous devons ensuite envoyer nos cassettes à leurs 12 avocats qui veillent au respect de ses règles. »
Concrètement, TF1 doit reprendre les images fournies par le signal international. Mais c'est quand même une équipe de 25 personnes qui assure le contenu des magazines. Autant de moyens pour donner l’illusion d’une «accréditation virtuelle ».

A Jerez, Loïc TORINO-GILLES