Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/03/2009

C'est la crise du rire

MOSAIQUE_GUIGNOLS_20_ANS.jpgRiait-on plus hier ? Les récurrentes émissions qui compilent les images d’un glorieux passé cathodique insolent pourraient nous le faire penser. On se souvient de Thierry Le Luron célébrant à sa manière les trois premières années de pouvoir de Mitterrand, en scandant avec la voix de Bécaud L’emmerdant c’est la rose . Ou du tandem Desproges/Prévost, offrant un tour de Montcuq à des Français fidèles au Petit rapporteur.

L’irrévérence semblait omniprésente. Les médias étaient pourtant moins libres et il n’était pas rare que les directeurs de cabinet des Ministres téléphonent directement aux patrons de chaînes pour leur demander des explications. Pour autant, les humoristes ne courbaient pas l’échine. On osait.

Quelle semble morose notre petite lucarne, dans une époque où on ne peut plus vraiment railler les juifs, les noirs, les islamistes, les handicapés, les homosexuels, les sourds, les culs-de-jatte, les gras, les maigres, les roux, les dépressifs, et j'en passe...  sans qu’une association ne s’insurge et crie à l’abomination. Nos humoristes ont fini par s’autocensurer.

Sauf les indéboulonnables Guignols, qui viennent de fêter leurs 20 ans sur Canal+. Plus qu’une réussite, la consécration pour ces marionnettes de latex qui ont remisé au placard-des-ringards le Bébête show. La boîte à coucou de Johnny, Chirac en super menteur, Sarkozy en président Bling-bling, les Tiberi en Ténardier de l’Hôtel-de-Ville… Ils brocardent à l’envie les puissants, sans concession aucune.

Et en ces temps de "crise", c’est quand même bon de rire… de tout.

Loïc TORINO-GILLES

A lire aussi sur http://www.bscnews.fr