Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/01/2009

Skins : la jeunesse désenchantée

F-skins2.jpgC’est la série qui cartonne outre-Manche. Skins dépeint la vie dissolue de lycéens en errance dans un Bristol diapré. Une errance psychologique, commune à cet âge, quand les tourments s’abattent telles des désillusions sur ces futurs adultes désemparés. Tony, Cassie, Jal, Chris, Sid et les autres s’emmurent dans l’anorexie, les conflits avec les parents, un besoin presque vital d’émancipation, la découverte de l’homosexualité, du racisme… Avec comme moteur, cette approche animale de la sexualité.

Oubliez toutes les sitcoms qui évoquaient jusqu’alors l’adolescence. Pas de rendez-vous à la cafétéria pour pleurnicher sur des émois de pacotilles et disserter sur le dernier verni à ongle à la mode, comme du temps de Premiers baisers, d'Hélène et les garçons ou récemment de Cœur océan. Ici les jeunes sont désœuvrés, se défoncent, s’alcoolisent et vivent mal la frustration.

Skins, que Virgin 17 diffuse chaque mercredi (un an après Canal+), est une fable trash et actuelle. Dérangeant, brillant, culte.

Loïc TORINO-GILLES

"Skins", Virgin 17. Chaque mercredi à 20 h 35 (diffusé sur Canal+ en 2008)

30/03/2007

La route

Confidences, sur Canal +, c'est fini. Nos routes se séparent ce soir avec le quatrième et dernier volet consacré aux chemins du plaisir. Soit l'amour recto verso. Oui, il est toujours question de confessions jubilatoires et salées, que livrent une dizaine de "bobos" attachants dans un loft cossu.

Après avoir abordé les préliminaires, l'onanisme et la distraction en groupe, ces pétillants débauchés empruntent à présent un itinéraire secondaire. Avec tout le tabou que cela comporte. « Dernier verrou qu'on doit faire sauter » ou au contraire « Itinéraire bis que l'on doit éviter », autant de points de vue et de fantasmes qui (se) secouent.

C'est vrai qu'ils ont un peu fait le tour de notre sexualité, mais Jean-Pierre, Eric, Sophie, Marie, Pauline et les autres vont nous manquer. On retrouvera aussi avec gourmandise des "guest" aussi déroutants qu'Antoine de Caunes, Emilie Dequenne, Agnès Soral...

Savourons donc cette dernière petite gâterie, qui se terminera au moment où les gens raisonnables prennent le chemin... du lit.

L.T.-G.

"Confidences" - Canal + - 30.03.07

09/03/2007

So sex

Prenez quatre nénettes : une épouse ambitieuse, une célibataire qui rêve d’être maman, une lesbienne divorcée et une femme gourmande et débridée.

Ajoutez quatre mâles : un éternel looser, un célibataire endurci, un dragueur de Prisunic et un mari qui s’applique à faire l’amour comme il récure une casserole. Asseyez-les sur un canapé et recueillez leurs Confidences.

Voila la trame de cette série de quatre épisodes de 26 minutes, diffusée à partir de ce soir sur Canal + (22 h 20).

Follement coquin, ce premier volet s’intéresse au langage des plaisirs. En clair, aux langues habiles et malhabiles qui descendent en dessous de la ceinture satisfaire nos désirs les plus primitifs. Cru mais jamais vulgaire, ce bavardage entre amis parle sans ambages de notre manière de consommer l’amour… De toutes ces choses intimes que l’on ne dit pas.

Dans le confessionnal, Antoine Duléry, Catherine Marchal, Olivier Marchal et Sophie Mounicot sont formidablement drôles.

Quant au générique, il effeuille les multiples façons de nommer une fellation. Purement jouissif.

L.T.-G.

Confidences – Canal + - Vendredi 9 mars 2007